Cheb Azzedine signe une deuxième chanson qui redonne au raï ses lettres de noblesse

Aya ou nrouhou lih

(Allons visiter son mausolée)

En hommage au grand émir Abdelkader, le premier héros de l’Algérie moderne

emir-abdelkader


ou bien copier coller le lien suivant

http://www.chebmusic.com/viewvideo/40881/algerie/cheb-azzedine-2013-aya-ou-nrohou-lih-el-amir-abdelkader-rai-chlef-relizane

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.