Je t’aime, à la vie à la mort

dsdfdgf44

fghdfhOui. Cela existe. Oubliez Roméo et Juliette ou Kaïs et Laïla, le vrai amour est celui qui résiste aux coups du sort. Il est celui qui lie les âmes quand les corps se séparent. Il est rare, mais il existe. Et pour notre bonheur, cette fois, il est algérien. Donc, il n’est pas normal…, il est extraordinaire. Il représente une oasis dans une terre austère, où les cœurs sont séchés comme son immense désert.

L’amour de Salim pour sa femme, une famille humble, mais riche d’authenticité, a déjà franchi les frontières et fut l’objet d’une émission télévisée. C’est l’histoire d’un homme qui chérit sa femme malgré un destin impitoyable qui veut le séparer d’elle. Sa tendre femme fut atteinte de tétraplégie la condamnant à l’immobilité et au besoin de l’aide d’autrui. Prenant son mal en patience, Salim, encore jeune et vigoureux et rempli d’un amour pur pour sa femme, fait face à cette adversité et prend en charge totalement sa femme et toutes les tâches ménagères par lui même. Comblé par la présence de sa femme, par ses yeux doux et son sourire rayonnant, il supporte tout avec un courage et une force herculéenne.

Oui. Nous avons du mal à y croire, mais une effusion de sentiments sublimes existe encore dans notre pays. Parler des choses de la vie simple et tendre dans un pays, dont l’actualité est dominée par les malheurs, la barbarie, l’hypocrisie et la médiocrité, paraît incongru, déplacée, mais c’est ainsi.

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Société, Vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Je t’aime, à la vie à la mort

  1. amara dit :

    Merci cher Monsieurr, vous êtes un grand homme, qu ALlah vous abreuve de ses biens faits

    INchaAllah.

Les commentaires sont fermés.