L’image de rab Edzayer confirmée

dsdfdgf148

asdfsdfsdf Un grand verrou a sauté. La photo qui était un secret-Défense en Algérie vient d’être rendu publique sans bruit ni trompette. L’évènement irréel est passé aussi banalement que la chute d’une feuille morte ou la naissance d’une nouvelle époque. La publication par le quotidien El Khabar, de la photo, la plus récente, du patron du redoutable département des services secrets, marque certainement un grand tournant dans les rapports des médias et le DRS. Frappée d’une interdiction absolue, la photo ne devait être prise ou publiée sous aucun prétexte, sous peine de subir des représailles comparables au châtiment auxquels s’expose un coupable de haute trahison. Aussi, les journalistes se sont-ils tous soumis à cette loi martiale non écrite. Un des journalistes qui détenait une photo récente de rab Edzayer disait à ses confrères : «C’est comme une bombe, je ne l’ai donnée ou montrée à personne et je ne sais même pas quoi en faire.»

La photo d’El Khabar n’est pas un scoop. Elle a déjà circulé depuis plus d’un an sur Internet avec une autre photo où il est vu sur le tarmac de l’aéroport Houari Boumédière discutant avec Belkheir et Ghozali. En dépit de ce fait, la presse ne l’avait jamais relayée. On imagine aisément que la décision de la rédaction du quotidien arabophone de la publier a été longuement débattue. A-t-elle reçu des assurances de non-harcèlement ? Bien malin qui pourra y répondre.

Inutile de retracer, ici, encore une fois l’histoire de la photo. Cependant, il y a lieu de souligner que le Blog d’El Erg Echergui a contribué à sa diffusion à un moment où les sites Internet qui l’ont publié se comptaient sur les doigts d’une seule main (il n’y avait vraisemblablement que deux sites, voir les liens en annexes). La large diffusion de la nouvelle photo du général Mediène a commencé quand son authenticité a été renforcée à l’aide d’une vidéo de rab Edzayer que France24 a diffusée miraculeusement en 2012 à l’occasion d’un débat sur l’Algérie.  La vidéo explosive allait passer inaperçue, si le blogue n’a pas eu le privilège d’y reconnaître, le premier, la gueule du général Mediène, sur la base des deux photos connues. La vidéo, confirmée par le MAOL, s’est alors répandue comme une traîne de poudre, mais elle s’est limitée aux réseaux sociaux et aux sites Internet des opposants radicaux. Jusqu’à hier… Ainsi, le blogue n’avait pas tort de soutenir mordicus, contre les doutes des sceptiques bien ou mal intentionnés, que la dans vidéo l’image en question correspondait bien à celle du général Mediène.

Vraisemblablement, El Khabar est le premier journal qui a publié la plus récente des photos (prise dans les années 90) du général Mediène. Que faut-il en conclure? Déchéance, déclin d’un mythe ou usure du temps? On ne s’est trop sous quel chapitre se présente ce sacrilège. Peut-être est-ce lié aux coups de boutoir qui lui sont assénés ces derniers mois par le clan présidentiel. Avec la restructuration profonde du DRS, le limogeage déguisé en mise en retraite de ses plus grands généraux affidés, dont le dernier n’est autre que Djebbar M’Henna (voir TSA), la publication ici et là, d’articles incisifs à son adresse, le mythe de rab Edzayer est en train de péricliter à vu d’œil. La fin de l’ex-Tout-Puissant de la sécurité militaire est proche et s’annonce triste. Très triste pour lui et pour sa famille. Des honneurs de circonstance  du «grand général» seront rendus à ses funérailles, certes, mais il ne fait aucun doute qu’ils seront limitées et sans lendemain. Est-ce à cause de cet hommage orphelin et des tonnes de haine contre sa personne que Mohamed Mediène a voué toute sa vie? Car son nom symbolise la démence militaire, inspirera l’horreur et la cruauté; il ne se dissociera jamais de Bentalha et des carnages télécommandés de la décennie rouge, pas plus que celui de Boussouf ne se dissociera de l’assassinat d’Abane Ramdane malgré son passé de moudjahid. Est-ce pour une si maigre moisson que Mohamède Mediène, l’homme, a perpétré des crimes abominables de grande ampleur? Dieu soit loué, Dieu soit loué, El mout kayna.

http://www.elkhabar.com/ar/politique/379534.html

Le Mouvement des officiers libres confirme les images de Toufik diffusées sur France24

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée, DRS, Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’image de rab Edzayer confirmée

  1. ghani dit :

    l’histoie nous dira combien l’homme choisi par belkheir aura empoché de millions de dollars pour couvrir les crimes financiers
    qui comme les autres crimes ne sont pas prescriptibles comme le pense la justice sur mesure algerienne faite pour la mafia qui a rendu le verdict de prescription sur mesure contre un banquier qui s’est la filée douce au maroc 10ans sans etre inquiété par la sécurité militaire et la police politique du FLN qui traquent les algeriens qui les detestent

Les commentaires sont fermés.