Djamila Bouhired devient l’amie des tortionnaires…

dsdfdgf171

tyurtyurtyuLe pouvoir de manipulation du DRS est sans limites. On vient de le voir avec une illustre moudjahida. Djamila Bouhired prend fait et cause pour le sinistre général Mediène. Comme dit l’adage arabe : « il s’est tu toute une vie puis proféra une hérésie.»

Oubliant les milliers de morts, oubliant les milliers de disparus et les centres de tortures ouverts par le général Mediène, les centaines de complots, oubliant la chape de plomb sécuritaire qui pèse sur les familles des disparus et sur toutes les victimes du DRS qui n’ont pas le droit de porter plainte pour torture, assassinat et autres exactions la grande Bouhired, celle qui a défié l’armée d’Aussaress, sort de son mutisme pour défendre qui ? Rab Edzayer, le général le plus sanguinaire qu’a connu l’Algérie. Quelle ironie du destin!

Si vous avez libéré l’Algérie pour la livrer à des criminels, nous ne voulons pas de vos sacrifices, Madame Bouhired. Le général Mediène dont vous faites le chantre a régné dans son poste plus de 23 ans et beaucoup de sang a coulé sous les ponts. Il a failli à sa mission comme l’a déclaré Saïdani, c’est peu dire Madame.

Le soutien de Djamila Bouhired arrive comme un cheveu sur la soupe pour les démocrates et comme un coup de poignard dans le dos des victimes du DRS. Il légitime les forces occultes de la République et renforce leur pouvoir informel, anticonstitutionnel et leur impunité qui se dresse contre l’autorité légale, puisqu’il s’arroge le droit de dicter leur loi au président. La moudjahida oublie très vite que le général Méédiène veut imposer un président potiche et au peuple de l’applaudir. Le peuple dont elle dit défendre n’a jamais rien contrôlé avec le régime militaire, ne contrôlera rien maintenant ni demain avec le président made DRS..

Désolé Madame de s’inscrire en faux avec votre réaction décevante et nuisible à la République, à légalité et à la démocratie dont le premier verrou n’est autre que celui que vous défendez. Il est très dangereux de confondre l’unité de la nation avec le nom d’un responsable militaire. Le seul garant de l’unité, c’est la justice. Et voyez-vous Madame, les hauts gradés sont assis dessus, eux et leurs enfants.

Mais Bouhired, est-elle vraiment blâmable? Le clan présidentiel a laissé les coudées franches à Toufik et ses sbires dans les médias. Il les a laissé manipuler  à leur guise l’élite algérienne. Tant pis pour Bouteflika et Gaïd Salah. Ils ont fait défection du champ de bataille. Ni Amar Saâdani, ni Amar Ghoul, ni Saïd Bouteflika n’ont daigné porter plainte ou répliquer dans la presse contre les allégations que le DRS propageait régulièrement sur leurs comptes. Ce n’est apparemment pas le cas du DRS qui porte aujourd’hui plainte contre Saâdani. Les proches du président ont laissé les relais de leur ennemi les traîner dans la boue. Ils se sont contentés de défendre l’image de Bouteflika et son bilan contestable dans la télévision publique sans se soucier de la campagne de dénigrement et le travail de sape qui le visait dans la presse privée. Bouteflika a méprisé la presse. Il a choisi la masse et s’aliéna l’élite et la classe instruite. Maintenant, la presse le lui rend bien. Tant pis pour lui surtout d’avoir blanchi les criminels et d’avoir ignoré les disparus et leurs familles. Vous avez chanté leur gloire, alors dansez maintenant!

http://www.elwatan.com/actualite/djamila-bouhired-radicalement-opposee-a-un-quatrieme-mandat-06-02-2014-244837_109.php

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans DRS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Djamila Bouhired devient l’amie des tortionnaires…

  1. Djamil dit :

    J’ai laissé maintes des posts sur votre espace. Cependant, la meilleure position est de dire au diable le DRS et le clan des Boutef. La plus grande jouissance est la disparition d’un système cadavérique, les Rebboubs et les grabataire du tout bord, DRS, Etat Majors, Politiciens……etc.

  2. DB dit :

    Quel gâchis mon Dieu ! Nous pensions qu’elle était parmi les derniers purs de la révolution. Et elle vole au secours de celui qui fait couler des fleuves de sang, parmi les plus faibles de ce peuple. Que reste-t-il de ce pauvre pays ?

  3. Mounafeq dit :

    Elle a le droit de dire ce qu’elle veut !
    Seulement par ce que c’est Elle !
    S V P ne salissons pas celles et ceux qui sont demeurés purs et probes ! A leur age ils ont le droit de se tromper de jugement ; Lorsqu’ils etaient jeunes ils ont pris leur responsabilités , alors maintenant ne la jugeons pas ! C’est une icone !

  4. rachid dit :

    ce que les integristes( que se soit democrates ou islamistes) est que : l’injustice est comme la maladie dés qu’on est afaiblie elle nous attaints donc celui qui detient moins de pouvoir y doit passer.donc independament de son ideologie ,de son principe au moindre faiblesse on y passerra.

  5. Abdelhake dit :

    Il serait souhaitable d’arrêter de nommer un mortel, « Rab Edzayer », car, comme vous le savez, « Rab Edzayer » est Immortel et tout reviendra vers lui…

  6. rym dit :

    L ‘argent mes frere ,l’ argent, toujours l’ argent, l’ argent fait perdre la raison , les vertus, la moralité, l ‘integrité, les valeurs ,la soif de l ‘argent transforme l ‘etre humain en monstre en predateur .On tue pour de l’ argent, on ment pour de l ‘argent, on triche pour de l ‘argent, on se prostitue pour de l ‘argent on egorge ses enfants, son frere, sa mere pour de l’ argent.Souvenez vous en……… que l’ argent finira par detruire ce monde.Bouhired et des millions d ‘autres se sont transfomés en monstres, sauve qui peut……………….

  7. Djamil dit :

    @ DB, L’Algérie est, à une virgule près, le seul pays où l’on personnalise le combat politique. En 2009, Bouhired fut approchée par une ancienne résistante d’arme et sénatrice de son titre, actuellement baignant dans des déboires de trahison, de cautionner l’élection de Boutef. Un an après, Bouhired se voit retirer sa prise en charge médicale en France. L’afgfaire s’est ébrutée et la presse en a fait écho. Ceci.Ceci explique cela. Ouel Fahem Yefham.

Les commentaires sont fermés.