Rebondissement spectaculaire dans le bras de fer MDN-DRS

dsdfdgf190

yurtutyu

Se peut-il qu’il sauve l’honneur de l’ANP?

Cette fois Gaïd Salah et son état-major ont frappé fort pour laver l’honneur de l’armée nationale populaire. Ils ont frappé là où ça faisait mal : les dérives terroristes de la sécurité militaire.

Selon le site numérique d’Algerie-focus, qui cite le journal Echorouk, le procureur de la République près le tribunal militaire de Blida a lancé un mandat d’arrêt contre l’ex-puissant général Abdelkader Aït Ouarabi, dit Hassan, pour constitution de bande armée et détention illégale d’arme de guerre. Le premier chef d’accusation est très grave et est passible de la peine de mort en vertu du code 86 du «Code pénal algérien», a ajouté le journal dans un article publié aujourd’hui. Le général Hassan, un des redoutables bras droits de rab Edzayer, est déjà sous contrôle judiciaire, mais aucune précision n’a fait état de sa détention ou de son arrestation. Son implication dans le faux terrorisme ravageur a déjà été ébruitée après son limogeage, mais n’a pas été corroboré par les médias ce qui a vite fait croire à de simples supputations.

Il va sans dire que l’information sur l’inculpation du général Hassan est explosive. Sa portée  est immense. Elle bouleversera de fond en comble le paysage politique nationale et changera radicalement la doctrine de l’appareil sécuritaire qui a souffert de la présence à sa tête de véritables démons durant plus de deux décennies. L’armée nationale sortira grandie ; elle sera réhabilitée et ses blasons redorés devant le monde entier. Elle se débarrassera de ses éléments criminels qui l’ont souillé et ont trahi la confiance du peuple algérien en le transformant à de la chair à canon. Le peuple n’aura aucun doute de sa bonne foi et renouera avec elle de bon cœur. L’histoire de la décennie rouge sera réécrite, la vérité renaîtra de ses cendres et la justice reprendra ses lettres de noblesse. L’Algérie entrera peut-être de plain-pied dans une ère nouvelle.

Enfin, il y a un immense espoir que de grands généraux au sein même de l’État-major, ayant participé sans le savoir aux crimes de l’humanité de la sinistre décennie, auront compris dans quelle voie désastreuse les a induits le général Mediène et ses faucons. Ils ont peut-être décidé de soulager leur conscience et ont décidé de frapper fort contre les fous de la sécurité. À cela, pour les citoyens aspirant à la liberté, la vérité et la justice et à la moralisation de la conduite des militaires en état de guerre, leur acte, s’il se confirme, sera écrit en lettre d’or et anoblira à jamais l’histoire de l’ANP.

Encore une prière. Si et seulement si la nouvelle s’avère authentique, nous prions Dieu, Le Vrai, le Tout-puissant, de tout cœur qu’Il donne à l’état-major la force et le courage de mener à bien l’historique mission d’épuration du corps de l’armée nationale de ses éléments criminels et de la remettre sur la bonne voie.

http://www.algerie-focus.com/blog/2014/02/le-general-hassan-du-drs-est-accuse-davoir-constitue-un-groupe-arme-et-risque-la-peine-de-mort/

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée, DRS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Rebondissement spectaculaire dans le bras de fer MDN-DRS

  1. Zidni Ilman dit :

    J’ai lu votre article au second degré, c’est ce qu’il fallait faire n’est-ce pas? Car si ces paragraphes traduisent vraiment votre pensée, notamment le 3e ainsi que le 4e, je dirai que soit vous êtes naïf (j’en doute fort) soit vous n’avez pas vécu en Algérie surtout durant la décennie de l’injustice, (j’ai de forts soupçons que ce ne soit pas le cas).

    les militaires sont, à mon point de vue, RESPONSABLE, car si CHEVENEMENT a dit: « Quand on est ministre on ferme sa gueule ou on démissionne. » C’est presque le cas quand on est militaire, soit on exécute soit on se révolte!

    Car les hommes, les vrais, surtout ceux qui se sont engagés, pour une cause, si le jour ou leur pays a besoin qu’ils fassent valoir leur moral et leur patriotisme, si ce jour là ils ne sont pas présents, alors cela veut dire qu’ils ont signé pour le salaire en acceptant de baisser la tête.

    Pourtant les exemples sont nombreux, de ceux qui ont fait valoir leur moral, vous connaissez le groupe de Khalid Islambouli, lui il n’a eu besoin ni de fetwa, ni d’ordre pour exécuter celui que tout le monde accusait d’être traitre, Anouar Saddate, il ne l’a pas tué pour une révolution ouvrière ou islamiste, il pouvait tuer, aussi, d’autres généraux dont Moubarak!

    L’exemple tunisien, le général Rachid Ammar qui a refusé de tirer sur le peuple, ou ce jeune responsable de la police des frontières s-de l’aeroport de Tunis qui a refusé à la famille BenAli de quitter la Tunisie, sans recevoir le moindre ordre que celui de sa conscience car il a agi dans l’intérêt du pays et du peuple.

    Les militaires qui exercent en Algérie sont TOUS au moins complices des généraux qui puisent leurs forces des casernes!

    Cette bataille ne concerne pas le peuple, et le peuple ne se soulèvera pas, il ne veut ni de la peste ni du choléra, ça se passe entre eux, c’est à celui qui a le plus de dossier volumineux le plus pourri, à ce jour on dirait que c’est le club des voleurs qui l’emporte sur celui des criminels. Ali BABA sur Caligula ou Néron.

    Il me semble que cette citation est d’Einstein:
    « Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

  2. mounia dit :

    Je me adresses directement au responsable du drs son site le nom a ce monsieur qui a fait beaucoup pr l Algérie et qui a donné tt ca vie lui est ces agents que moi mm je respecte et ces les vrais algérien et que je suis sur que personne d eux ne ces enrichir de ca fenction mais ils nous ond montré qui c été la pr l Algérie svp resté soudé comme tt les temp et ne laissez personne vous toucher ou vous séparer oui entre nous 9ns ce chamailler et ons na jamais laisser personne parler de vous la ou on nes soie d7r que moi mm je l’ai serais personnes dir sur vous un truk je suis d une famille militaire du père en petit fils alor doie sur qui a beaucoup de personne comme moi pr cette Algérie je suis prête a mourir pr l Algérie bravo a vous et tt mes respect

Les commentaires sont fermés.