Annonce officielle de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika

Alger: Abdelaziz Bouteflika meeting with Tunisia's Mehdi Jomaa

Que voulez-vous. Il  tient au 4e mandat autant qu’un naufragé à sa bouée de sauvetage… J’ai essayé par tous les moyens de l’en dissuader, de lui expliquer, mais sa haine envers celui qu’il appelle «eljen lahmar» est sans borne. Il dit qu’il ne quittera pas le trône avant d’en débarrasser l’Algérie. Il en fait un point d’honneur. Il dit que c’est son destin. Avec ses 3/4 de pouvoir présidentiel, la moitié valide de son cerveau, son bras fonctionnel et son dixième de mobilité corporelle, il tient à conjurer le démon de l’Algérie. Il s’y battra jusqu’à la dernière goute de son sang et celle de son frère s’il le faut. Il dit aussi qu’il a suffisamment péché devant Dieu pour avoir blanchi les criminels du DRS et assez trahi le peuple pour laisser l’Algérie entre leurs mains. Il m’a confié que depuis qu’il a déclaré qu’ils n’étaient pas dans sa poche, les disparus ont tous élu domicile dans sa boîte crânienne, dans le district de la conscience précisément. Impossible de dormir avec le vacarme qu’ils font là-dedans, a-t-il ajouté en pointant son crâne. Enfin, il dit que la nuit, il délire, il entend des cris stridents et des voix lugubres l’empêchent de dormir, il devient moite de sueur ; elles le harcèlent et lui annoncent qu’il mourra à petit feu s’il ne répare pas son tort. C’est pour ça que ses yeux restent écarquillés en permanence et ses lèvres arborent un sourire à glacer le sang… Sur ce, je n’ai rien pu faire… L’ordre fut donné à Sellal… La suite vous la connaissez.

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Image | Cet article a été publié dans Allegoria & caricature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.