Saïd Saadi aussi sait faire de l’humour…

dsdfdgf193

Saïd Saadi en compagnie de deux totems de la haine...

Saïd Saadi en compagnie de deux totems de la haine…

Voilà ce qu’a dit exactement monsieur Saïd Saadi au forum du journal Liberté (je massacre ton nom…) cité hier par El Watan. Il a invité les acteurs politiques à bannir «la haine», «la surenchère» et «les règlements de comptes».

Je ne sais pas pourquoi, sur le coup, m’est apparue une vision de Dieudonné M’Bla M’Bala, le célébrissime humoriste français aux satires mordantes et dont les spectacles font torde de rire beaucoup et ulcèrent le reste. Bref… Je le voyais comme ça. Debout face au public plongé dans l’obscurité, d’un air faussement sérieux, impassible, les yeux fermés et les mains jointes sous le menton, il inspire la paix intérieure et la méditation. Le maître-philosophe qu’il incarne demeure dans cette posture deux secondes sous une musique chinoise douce et apaisante. Soudain, il ouvre progressivement les yeux et fixe le public une seconde (tout est chronométré chez lui) et lance d’une voix caverneuse et lente: «il faut aimer son prochain. Pour vivre dans le royaume de la paix, adoptez la ZEN attitude…»

Bien sûr le public de Dieudonné pouffera de rire. Non pas que les conseils du maître improvisé sont ridicules ou farfelus, mais ils savent qu’ils tournent en dérision la sagesse hypocrite de quelque personnalité politique française chez qui le discours pacifique et conciliateur n’est pas tout à fait un domaine de prédilection…

La sagesse tardive de monsieur Saadi m’a enlevé le goût de lire le reste de l’article. Lorsque’on a appelé l’armée à combattre la part majoritaire de la société qu’on ignorait et que l’on a découverte aux élections de 1992, lorsque’on s’est tu sur les abus, sur les dérives et sur les crimes contre l’humanité et qu’on y a trouvé plutôt son compte, lorsqu’on s’est débarrassé d’un adversaire avec violence et accepter qu’on fasse table rase avec le feu et le fer, il est pour le moins malséant de jouer aujourd’hui à mère Teresa. Il serait plus digne d’un homme de principe d’assumer jusqu’au bout sa haine de l’autre et son aversion qui pousse à tuer des compatriotes et à les livrer aux tortionnaires.

http://www.elwatan.com/actualite/said-sadi-au-forum-de-liberte-bouteflika-et-le-drs-s-entendent-sur-l-essentiel-26-02-2014-247165_109.php

A propos de la haine, de Dieudonné et tout ça, voici une petite chanson dédiée à Saïd Saadi. «Regarde, j’ai les nerfs qui me sortent de la tête… »
http://youtu.be/NBdY6H9jx9I

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hommes du système. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Saïd Saadi aussi sait faire de l’humour…

  1. hakim dit :

    selon l’ancien 1er ministre si ahmed ghozali le drs tel un marionettiste a distribué des rôles à tous ces affamés

  2. Zidni Ilman dit :

    خير الكلام ما قلٌ و دلّ.
    Vous avez tout dit.

Les commentaires sont fermés.