La logique foudroyante de l’élite politique algérienne

dsdfdgf216

Abdelmalek Sellal - 2

Bouteflika va partir? Dit leur «nanak!». Marmita, chef de fil des cabotins

La maladie du président et les scandales de corruption ne sont pas les seuls dossiers qui donnent du fil à retordre au clan présidentiel. Il y a un autre handicap qui n’est pas moins embarrassant et préjudiciable à leur crédibilité. Il concerne la capacité intellectuelle de ses figures de proue. A les entendre argumenter avec légèreté sur des questions importantes, on les prendrait volontiers pour des cabotins qui ne savent pas freiner leurs scènes ridicules ou à des joueurs de bonneteau qui se payent la tête d’une plèbe qui, obnubilée, par la facilité du jeu, croit que son jour de chance est arrivé. Les représentants des partis soutenant le 4e mandat sont à court d’arguments et font feu de tout bois. Aussi, défendent-ils la santé du président et le 4e mandat, comme ils peuvent pour réduire à quia leurs adversaires. Le nouveau slogan des partisans de Bouteflika semble tout trouvé : le ridicule ne tue pas. Echantillon.

Amar Saâdani
– Si les Algériens ne croient pas ce que je dis, pensez-vous qu’ils croiront ce que dit la presse ?
– Est-ce que ce que rapporte la presse est juste et ce que ce que nous disons est suspect ? Est-ce que ce que disent les partisans de la candidature de Président est un mensonge et ce que disent les opposants au quatrième mandat est vrai ? »,
– Laissez les urnes s’exprimer et vous verrez que c’est lui qui sera choisi comme nouveau président de l’Algérie (?!!!&*?)

Commentaire : Alors, pourquoi perdre des milliards dans une campagne électorale massive puisque personne ne va vous croire?

Amara Benyounes
– Le cerveau de Bouteflika fonctionne mieux que tous nos cerveaux réunis.
– L’Algérie a besoin du cerveau de Bouteflika, elle n’a que faire de ses jambes…
– Au diable ceux qui ne nous aiment pas!(الله يلعن بو أللي ما يبغيناش)

Commentaire :
– Justement le cerveau de Bouteflika pose problème. Il est fragile, médicalement assisté, et ses fonctions ne lui permettent même pas de dire un mot gentil à ses électeurs… Cela fait deux ans qu’il n’a pas prononcé de discours. Le cerveau de Bouteflika est en panne. Cela étant dit, force est d’admettre que Benyounes a tout à fait raison de dire que le cerveau de Bouteflika se porte mieux que les cerveaux de ceux qui travaillent avec lui et soutiennent le 4e mandat…
– من باب إذا حييتم بتحية فردو بأحسن منها : الله يلعن بو عمارة بن يونس و يلعن أهلو وفصلو

Amar Ghoul
– Ceux qui croient que Bouteflika ne doit pas briguer le 4e mandat sont des fous, ils doivent se soigner. (septembre 2013)

Commentaire:
– Vaut mieux être fou que sans honneur et éclaboussé par des scandales monstres ya si Amar. Le fou, au moins ne risque rien…

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Élections, Hommes du système, Perles algériennes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.