Abderrezak Makri met à nu Louisa Hanoun

dsdfdgf234

Le journal d’Omar Belhouchet et de Salima Tlemçani n’a pas eu les mêmes «scrupules» quand Hicham Aboud…

aa87

Marhba bik fe nadi entaâna. Bienvenue au club chère Hanoun…

On ne saurait affirmer s’il faut parler d’effet Saâdani ou non, mais les critiques radicales et féroces en milieu politique sont en train de reprendre leur droit pour le plus grand plaisir de l’opinion publique. Il en faut, pardi, pour stimuler les saines rivalités politiques et enclencher le processus de sélection «naturelle» des représentants du peuple. Ce mode de fonctionnement, séculaire et archiconnu, est à la base de l’émancipation et de la prospérité dans les grandes démocraties.

Loin des peuples libres, la classe politique algérienne, celle qui a fricoté avec le pouvoir militaire pendant la décennie rouge, mais également celle qui fait des pieds et des mains sur le seuil d’El Mourdia dans l’espoir de toucher sa part des rogatons, s’était interdit les joutes oratoires qui mettent en cause leurs compromissions avec le pouvoir autoritaire. De tels duels relevaient du fratricide et du régicide surtout. Les partis satellitaires avaient des lignes rouges à ne pas franchir…
La violente diatribe assénée à Louisa Hanoun par le président du MSP avant-hier entre dans ce schéma. Il faut reconnaître que la vole de bois vert qu’elle a reçue doit lui faire très mal. Et pour cause. Réagissant à des propos agressifs contre sa personne et contre le mouvement islamiste en général, monsieur Makri s’est littéralement lâché sur sa détractrice. Il lui a porté de très graves accusations d’ordre éthique et moral. Ainsi, madame Hanoun aurait une inclination pour la subornation et le maquignonnage. Depuis longtemps elle aurait conjuré avec le pouvoir et conclu des contrats secrets à effet de donner à son parti une visibilité médiatique et politique. Elle aurait notamment accepté l’octroi de sièges sénatoriaux en mai 2012. L’un des sièges revient légalement à un docteur et inventeur algérien connu. Après objection et protestation preuves et une grande solidarité à l’appui, il reçut des menaces.

Le coup le plus cinglant que Makri a donné à Hanoun concerne sa vie privée. Une de ces habitudes que la culture algérienne, conservatrice dans son essence, rejette et considère comme vice indigne de son auteur. Hanoun boit du vin… Au moins quand elle est dans une rencontre mondaine… Monsieur Makri était un témoin oculaire…

La consommation d’alcool ne poserait pas de problème quand elle concerne la vie privée et l’expression d’un mode de vie adopté en toute liberté, mais il devient dérangeant, voire indigne quand elle est cachée aux militants de son parti dont de nombreuses femmes voilées et aux électeurs qui se sentiraient floués. Hanoune triche avec les Algériens. Elle aime le vin et les sièges gracieusement offerts par le pouvoir. Et on se demandait pourquoi madame 4% n’a pas honte des échecs cuisants et répétitifs dans les élections présidentielles…

Le pamphlet de monsieur Makri fut publié sur son compte Facebook, mais l’écho dans la presse n’avait pas tardé. Les deux plus grands titres de la presse privée ont diversement réagi. El Khabar a repris l’essentiel des dards de chef islamiste évitant de polémiquer sur sur son goût pour la bouteille alors qu’El Watan a vivement condamné l’étalage de la privée de madame Hanoun. Le journal de Belhouchet et de Salima Tlemçani n’a pas eu les mêmes «scrupules» quand Hicham Aboud avait proféré des accusations pires que la consommation d’alcool à l’encontre de Saïd Bouteflika.

Il y a l’orage dans l’air.

https://www.facebook.com/Abderrazak.Makri

http://www.elkhabar.com/ar/politique/393937.html

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hogra, Hommes du système, Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Abderrezak Makri met à nu Louisa Hanoun

  1. Belahreche dit :

    كلام كجلد السياط من عبد الرزاق مقري إلى صاحبة نظرية الأيادي الأجنبية طاطا لويز !!

    25 مارس 2014

    لا يا لويزة أنا لا أعترض عليك لأنك امراة، فالمرأة مقامها عال في منهجنا، فكم من امرأة سمت بفكرها وخلقها ونضالها مختلف المجالات فلم يصل لمقامها...٠

    الجزائر تايمز عبد الرزاق مقري.

  2. victimeSM/ drs dit :

    malheureusement des femmes de la securité militaire y en a ,à la pelle en algerie elles ont ete pour plusieurs d’entre elles préparées en metropole comme nadia sahraoui une bonneise alcoolique pour le secretariat du patronat qui était en relation direct avec djilali mehri à qui elle envoyait des victimes du DRS à qui il ouvrait des comptes bancaires leur faisant croire à une aide pour études
    ces comptes sont utilisés avec le consentement des services algeriens et français pour des transferts illicites d’argent ou /blanchiment

Les commentaires sont fermés.