Nouvelle vidéo de l’ENTV : Bouteflika peine à parler

dsdfdgf233 yuyutyuitui

Les stratèges d’El Mouradia pris à leur propre piège. Ils ont voulu rassurer le peuple, ils ont rendu l’image du président plus inquiétante. Les images qu’a diffusées la télévision publique hier sont édifiantes: son handicap physique est incompatible avec l’exercice des hautes fonctions de la présidence. Le Conseil constitutionnel devait rejeter sa candidature. Medelci emportera une lourde responsabilité.

La voix intelligible et le souffle court, Bouteflika a ânonné des mots indistincts. Aucune Constitution dans le monde libre n’accepte un candidat à la présidence avec des facultés ainsi fortement amoindries. Bien que devenue une lapalissade, l’expression « l’Algérie est l’otage du système qui la régente» est plus vraie que jamais. Avant, les Algériens parlaient de confiscation de pouvoir, avec le coup de force du clan Bouteflika, le mot approprié pour le décrire est un braquage en bonne et due forme. Certains ont osé affirmé que Bouteflika lui-même est l’otage de son entourage, voire d’un clan mafieux ; les images montrées au public hier ne peuvent que les conforter. Après le supplice et le martyr de la décennie rouge, le pouvoir s’offre le luxe de narguer la dignité du peuple avec un candidat zombie. Si la junte militaire se tient à distance de cette mascarade jusqu’à maintenant et refuse d’actionner la clause 88, ce n’est pas de gaieté de cœur, mais de par son passif lourd et ses interventions sanglantes dans la vie politique.

A quelque chose malheur est bon. La seule compassion que d’aucuns peuvent prétendre à la tartufferie du pouvoir algrien, aussi ténue soit-elle, est que Bouteflika parachève sa réforme des services de renseignement et qu’il pousse rab Edzayer vers mazbalet ettarikh (la poubelle de l’histoire).

http://youtu.be/iztc4HWOmK8

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Élections, Hommes du système, Vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.