Hamraoui Habib Chawki milliardaire ou la corruption d’avant Bouteflika

dsdfdgf236 dsfgfg3.65hkjhf

Pendant que les Algériens se faisaient massacrer, égorger et torturer par les hordes sauvages du GIA dont des unités étaient télécommandées par M’Henna Djebar et Rab Edzayer, les commis de l’Etat, se mettaient plein les poches. Avec les éradicateurs volontaires et les journalistes embeded, triés sur le volet, ils se sont sucrés à tire-larigot. Hier, sur Algerie-Focus, une preuve supplémentaire a été rendue publique, grâce à des voleurs…


Le fringuant Hamraoui Habib Chawki, ex-journaliste, ex-ministre et ambassadeur, surnommé HHC, a été victime d’un cambriolage. Sa villa située dans le quartier huppé des Dunes, à l’ouest d’Alger, à proximité des résidences luxueuses d’autres hauts commis de l’Etat, a été ciblée par des cambrioleurs apparemment bien renseignés sur lui. Ils ont fait un raide sur une caverne d’Ali Baba emportant sans coup férir des bijoux d’une valeur d’un milliard de centimes et des meubles haut de gamme évalués à deux milliards de centimes selon des sources sécuritaires. Il est clair que HHC aimait le veau d’or, une qualité hautement appréciée par rab Edzayer autant que Bouteflika.

Pour rappel HHC fait partie des commis de l’Etat de la décennie rouge. Il est impliqué avec les criminels de guerre auxquels il assurait une couverture politique. Il vendait une image manichéenne de la sale guerre et pourfendait les partis récalcitrants et les voix discordantes.

http://www.algerie-focus.com/blog/2014/03/letrange-cambriolage-de-la-villa-dun-ancien-ministre-a-alger-3-milliards-de-centimes-derobes-par-des-voleurs/

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hommes du système, Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Hamraoui Habib Chawki milliardaire ou la corruption d’avant Bouteflika

  1. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    il n’ya pas de climat favorable pour faire fortune que la decennie noire. comme en 1962 et en 1954!
    ce habib chawwki comme des milliers des pouvoirs en ont profités largement et goulement…
    ce habib a ete relevée de ces fonctions de D.G. suite a la decouvertes de pots de roses sur les equipements audio-visuels et des boites audio-visuels associés a des libanais,syriens baséées a beyrout. et des super-marchés a alger et a paris… avec la complicité des maitres des ceans…
    voila comment on ramasse a la pelle lorsque on fait parti des decideurs ou qui gravitent autour…sont toujours bien servis et ce sont servis ou tout coule a flots de tout bord,de tout acabit y compris nos islamistes qui ont des bas de laine a doha,ryad,aboudhabi…!
    donc c’est normal d’avoir des milliards en or et en bas de laine sans compter dans des banques etrangeres…! et pourtant enfant de scout , de la jeunesse algerienne et de la revue lwihda…!
    -quelques parts on a failli a notre education,a nos traditions et coutumes..!
    tanmirt ar timlillit

Les commentaires sont fermés.