«Avance en eau profonde», M. Aït-Yala

2dr58wedfo2 yuityiuik«sfetEn cherchant une information sur Internet, je suis tombé sur cette parole biblique : «Avance en eau profonde ». Elle  m’a fait l’effet d’un coup de grisou. Sur le coup, mon esprit a fait une téléportation vers le lointain passé. Je me suis retrouvé en train de me faufiler entre les marins  Arabo-Berbères que j’imaginais fier allure, moustachus, des biceps taillés dans le roc et accoutrés comme les frères Barbarous ou comme les corsaires. Ils étaient nos aïeux et avaient une force à déplacer les montagnes. Ils n’étaient pas chrétiens. S’ils avaient connu cette parole du Christ fils de Marie, ils auraient pu conquérir le Nouveau Monde et la planète entière.

Moins blâmables que les Berbères, nos proches ancêtres, malgré leur robustesse présumée, manquaient d’audace, de témérité, d’imagination, du sens de l’aventure. Ils ne s’aventuraient pas au delà des horizons. Leurs amiraux ottomans pour la plupart les entrainaient dans la piraterie et les razzias… Déjà.  Ils n’avaient peut-être pas en tête des oracles qui leur servaient de sources d’inspiration. Dans le texte coranique on trouve à plusieurs endroits l’ordre de voyager partout dans la terre pour y déceler les signes d’Allah (si je me trompe, ayez la bonté de me corriger), mais, à mes humbles connaissances, n’encourage pas la navigation et les voyages maritimes.

Les populations de l’antique Berbèrie, eux, du moins au temps de Saint-Augustin, n’ont pas dû être de grands croyants. Ils s’entendaient comme chat et chien et n’avaient pas su tirer profit de l’esprit de la Bible qui les poussait à «naviguer dans les eaux profondes». Ils préféraient rester sur la terre ferme et jouer aux fiérots et aux guerres tribales.

Aujourd’hui nous payons très cher l’absence de l’esprit marin chez nos ancêtres, quels qu’ils soient. Les futures générations, elles, payeront très cher nos propres turpitudes, notre farniente et la médiocrité de nos gouvernants, sans oublier la tyrannie de nos généraux. Quitte à soulever quelques courroux, les Arabo-Berbères ont de tout temps préféré naviguer dans les troubles et dans les eaux usées…

À propos de la marine, l’autre fois au siège du journal Liberté, en pleine conférence de presse sur Bouteflika et le 4e mandat, le général Mohand Aït- Yala, ex-commandant de la marine, avait évoqué le chebek, le mythique bateau maure qui a connu sa gloire pendant le XVIe et le XVIIe siècle. Il montra par cette digression qu’il est féru de l’histoire de la marine algérienne. Loin de de la polémique sur ses positions politiques, on se demande pourquoi un tel personnage ne peut pas prendre une initiative de ressusciter l’art de la construction des voiliers algéro-ottomans. Les bâtiments de guerre de la régence d’Alger avaient régné en maître absolu dans tout le bassin méditerranéen. Ils ont permis aux Turques de la régence d’être une puissance maritime grâce à quoi elle percevait des droits de passage de plusieurs grandes nations de l’époque. Au lieu de faire naufrage en politique, le général Aït-Yala serait bien plus utile à l’Algérie s’il consacrait le reste de sa vie à remettre à flot le génie maritime algérien. Une belle petite revanche sur le colonialisme, dont l’avènement a coupé totalement l’Algérie avec son passé. Le général peut ouvrir un grand musée juste avec ces bateaux. Quel honneur, et quelle gloire ce sera pour lui! Il est certain que le président Bouteflika ne refusera pas le financement d’un projet ambitieux, il lui mettra de l’eau dans la bouche.  Quel président algérien ne rêve pas d’étrenner une goélette ou un chebek construite par des Algériens et, suprême bonheur, faire à son bord une croisière d’Annaba à Oran ou, pourquoi pas, faire le tour de la Méditerranée? Ce serait un évènement grandiose. À bon entendeur salut.

http://www.liberte-algerie.com/?tmpl=component&print=1&option=com_content&id=217195

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans idée fortuite, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour «Avance en eau profonde», M. Aït-Yala

  1. ElAmine dit :

    Une bonne proposition et une belle idée que vous faites de la goélette. Je rajoute aussi les canons que Ahmed Bey a utilisés pour défendre Constantine, l’habille de la population et des résistants constantinois de l’époque…………., mais un adage de chez nous dit :  » l’ignorance fait plus de mal que l’ennemi ».

  2. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    Pour des raisons qu’on ne peut etaler ici.nos amazigh ou nos maghrebins ont de tout un manque d’audace . quant a la marine des hamadites avait une marine qui circulait en mediterrannée en toute liberte idem au temps des fatimides…avant ceux-la il y avait une marine qui atteignaient les ameriques et les le tour de l’afrique.
    -malheureusement de tout temps on a ete naif notre flotte a dessiminée a navarin,en crimée…
    -lorsque on sort extunié d’une guerre coloniale une autre a l’affut nous attends…. idem pour la flotte tunisienne et lybienne face a la flotte de l’italie,la flotte algerienne contre les alliés de la grece puis la france,le maroc a souffert face a l’armada espagnole,portugaise,anglaise,allemande….
    – au temps des pheniciens s’etaient des marins amazigh et la cavalerie amazigh qui ont la difference pour la destruction de la phenicie et plus tard la destruction des romains….
    revenons a notre sujet apres le bref historique.
    – l’armement telsque les canons ou autre fabriqués a ait-abess ( actuellement le premier fondouk de constantine porte ce nom ou transiter les armes se trouve a l’entrée de la breche ou rahbet lasjemel… les ateliers de beni-yenni fabriquaient les canons pour le centre… et les beni-fougal ou ait-foughal entre les wilaya (bjaia-setif-djijel) sepcialiséé dans le karasta du bois de qualité pour la construction de navire…
    – quant a nos jours le general yaala et des milliers ont d’autres anonymes ont des competences averées pour construire des flottes les plus modernes,les plus robustes,plus fiables avec une electronique enmbarquéé rien a envier a celle des puissances martimes…!
    -dans ses technoloies avancées quelques exemples oussedik concepteur de notre satellites de telecommunications,ingenieur igni champion et coupe du monde en informatique…le maroc est champion du monde de la mecatronique. et le maroc dans l’atlas le premier qui a transformé la poudre de salpetre de divertissement dechine en armement comme balles et plomb de chasse ncore malheureusemnt les imam avaint un fetwa que le gibier tué par ce nouveau instrument est haram ou illicité puis cet invention passa en europe moderniseé par gatling comme mitraillette…par la suite si cette gatling qui a fait la differnce entre nos gueres contres ls convoitises… et d’autres milliers de competences dans tous les domaines…
    @ da chergui,
    vous dites boutef serait heureux de financer des agharabou. !vous peut-etre…!
    -peut-etre pour un CHORAFA avec un compte 100 euros…!
    – peut-etre pour chakid khallil avec la complicité des hautes spheres et du systeme…!
    -notre président n’a pas declaré a la presse  » ma mission n’est pas de rendre ce peuple heureux…!
    -dans cette nouvelle geostratigique meme l’industrie israelienne on lui a refusé la construction de LAVI un bijou ,fleuron de l’aviation mondiale qui a fait le bonheur de l’armée TURQUE en formation,maintnance,oprations complexes,drones…,fregates,missiles,TELECOMMUNICATIONS,ELECTRONIQUES EMBARQUée
    -comment ces puissances et nos gouvernants accepetront-ils la concurence pour les uns,et de facher les amis pour les autres…!!!
    -voir l’industrie pharmaceutique ce sont nos citoyens algeriens comme vous et moi qui sont contre pour des raisons d’interets…!!!
    -aujourd’hui tres occupé avec courage que j’ai fait ces quelques lignes, excusez-mo ia bient on reviendra sur ses sujets tres sensibles…
    tanmirt ar timlillit

Les commentaires sont fermés.