Economie : une comparaison entre l’Algérie et le Maroc

dfgfghfh96dfgds7s6

Par Zidni Ilman

dfgfghfh96dfgds7sLa différence est que le Maroc a 1 roi et nous, nous en avons 3000, mercenaires, corrompus, traîtres, illettrés, incultes, hypocrites, des meilleurs de nos hommes nous avons pris le pire de leur espèce.

Des hommes de foi? nous en avons, mais ce sont les hypocrites qui nous font la moral.
Des patriotes? Nous en avons, mais ce sont les traîtres qui nous défendent.
Des justes? Il y en a, mais ce sont les corrompus qui décident de notre sort.
Des lettrés, des professeurs, des scientifiques, des cultivés…? Nous en avons, mais ce sont les ignorants et incultes qui nous gouvernent.
Des honnêtes? Beaucoup sont parmi nous, mais ce sont les voleurs qui gardent nos caisses.
Des amoureux de notre patrie? Nous le sommes tous, mais une poignée de harkis, de vendus, sont les gardiens de notre cher pays l’Algérie.

Voilà toute la différence entre nous et le Maroc.

Sinon techniquement, pour développer un pays, vous devez impérativement avoir 3 facteurs essentiels:
– Le transport, sous toutes ses formes, aussi bien terre, mer, fer et air, avec toutes les facilités de déplacement des hommes, des marchandises et des flux financiers.
– Les communications, source de savoir contemporain, sous toutes leurs formes, avec toutes les facilités d’accès.
– L’énergie, nous en avons sous nos pieds, sans le moindre effort.

Nous avons l’homme, la terre et nous contrôlons notre temps, car nous sommes indépendants.

Le Maroc a un réseau financier beaucoup plus développé que le nôtre, le commerce est plus libre, quand un client marocain paye son fournisseur le virement ne met que 5 jours pour arriver dans le compte de son fournisseur où qu’il soit, pour le commerce, surtout international, 2 facteurs sont importants : les banques (flux financiers) et la logistique, en France. A titre d’exemple, la botte de menthe, de coriandre, ou de persil, est importée du… Maroc, la botte coûte au détail 0,30€!!!!! Alors que nous sommes incapables d’exporter les dattes, ce sont les Tunisiens qui l’importent chez eux pour la réexporter! Car pour le producteur algérien ou l’exportateur, il doit passer par le fils d’un feu général (Allah la yerhamou) de la région de Biskra (Bordj Ben Azouz) qui n’exige pas plus que la moitié de la marge: 50% de tchippa.

Au Maroc, la tchippa, la rachoua, le pot de vin, nommez-le comme vous le voulez, existe, mais on ne demande pas 50% de la marge, tous secteurs confondus, le corrompu partage de moitié les efforts du producteur juste pour faire son travail pour lequel il est déjà payé, le pire est que ces gens payent la zakat dessus et vont faire le hadj avec!

Les Marocains vendent des appartements au Maroc, à leurs immigrés et aux Français… en France. A tel point que le retraité français parle de passer sa retraite au… Maroc.

Les banques marocaines sont présentes là où se trouve l’immigré marocain, qui lui met toutes ses économies dans les banques nationales, privées ou publiques.

Le Maroc n’est pas une décharge de la production du monde, le Maroc exporte ses fruits et légumes, son huile son savon…, tout ce qu’il peut produire, et les Marocains consomment leur production.

En 1996, à la veille du passage de HONG KONG à la Chine, avec la crainte du communisme, cette province a connu une fuite des cerveaux et des capitaux des plus importante, à cette époque parmi les importateurs arabes les plus importants étaient les Algériens, parmi les 3 premiers, mais ce sont les Marocains qui ouvrent un consulat à Hong Kong pour attirer les capitaux, les îles du cap vert en avaient un, mais pas l’Algérie!

Les Marocains volent certainement, mais investissent chez eux. Rebreb est certainement un voleur (il vient de la SNS, pour ceux qui connaissent la SNS), mais au moins il a investi et développé beaucoup de secteurs qui n’existaient même pas chez nous.

Le Maroc a, pratiquement, le même niveau de vie que l’Algérie, sans pétrole, imaginez-le avec du pétrole.

Je ne suis pas marocain, je ne fais pas de propagande pour le Maroc, je m’enrage de voir mon pays à la traîne à cause de ces voleurs, de ces parvenus ; j’ai la haine!

Tant que des pilleurs de la trompe des Bouteflika, pas qu’eux, mais aussi les militaires complaisants qui n’ont jamais vu autant d’argent, les agents du DRS qui n’ont jamais eu autant de pouvoirs et tous leurs valets qui n’ont jamais eu autant de plaisirs et de chairs, seront à la tête de notre patrie, nous ne verrons le moindre espoir d’être parmi les grands de ce monde, ou du moins parmi les plus libres!

P.-S. A ceux qui regrettent Boumediene, sachez que Bouteflika n’applique que le génie de mal de son mentor: laissez faire, laisser voler pour mieux contrôler, et le plus longtemps rester!

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Économie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Economie : une comparaison entre l’Algérie et le Maroc

  1. Idhourar dit :

    le pire c’ est que ce regime de predateurs ne vit et prospere que grace a des millions de soutiens , denués de toute moralité, qui se sont vendus au plus offrant , qui ont vendus ce qu’ il y de plus precieux chez un etre humain :sa dignité,ce ne sont que de la marchandise sans ame Des millions de zombies au niveau de toutes les categories sociales ,de toutes les institutions , des structures ou ailleurs , mentent, diffusent des aberrations, manipulent les opinions , trichent et ce en toute connaissance de cause.Uniquement pour de l’ argent ,ils cedent leur honneur.Ils se rabaissent ainsi au niveau de ce qui y de plus detestable chez l’ individu.Ils contribuent ainsi a la misere dans laquelle vivent des millions d’ algeriens, ils sont egalement reponsables de tous nos maux ceux qui ont vendus leur dignité et leur honneur.Ils sont ce qu’ il y a de plus meprisable.

Les commentaires sont fermés.