Conséquence de l’intervention brutale à Tiguentourine

2dr58wedfo5

fghdfh_postcard

La facture sera salée. Quand les Américains ou les Britanniques s’y mettent, il y a fort à parier qu’ils obtiennent ce qu’ils exigent. Ils attendront dix ans, quinze ans, mais ils finiront par obtenir le magot qu’ils demandent. La vie d’un américain est précieuse, elle est à la mesure de la puissance de son armée… Kadhafi l’a su à ses dépens. Il a indemnisé chacune des 270 familles victimes de l’attentat se Lockerbie avec un montant de dix millions de dollars. Après un embargo total qui a duré plusieurs années, le «guide libyen» a  déboursé la somme exigée jusqu’au dernier dollar.

L’Algérie risque de faire les mêmes frais de l’intervention violente décidée par les généraux Bentalha pour exterminer les membres du commando terroriste qui a pris le contrôle du complexe gazier de Tiguentourine en janvier 2013. Pour rappel, l’intervention s’est soldée par la mort de dizaines d’otages étrangers, dont des Américains, des Britanniques, des Japonais et un Français.

La machine judiciaire pour la responsabilité et les «indemnisations» contre BP a été mise en branle. A terme, la partie judiciaire se dénouera sur le dos des Algériens. Sonatrach saura calmer les esprits et éviter la mauvaise presse en casquant directement ou par voie détournée l’intégralité de la somme demandée; un million de dollars pour chacune des victimes. Les sommes astronomiques qu’elle a perdues pour étouffer ses litiges avec Anaconda et BRC, deux grandes compagnies américaines, sont symptomatiques de la faiblesse du pouvoir algérien devant tout problème qui susciterait des grincements de dents à Washington. L’Algérie finira bien par débourser rubis sur l’ongle la somme exigée et faire oublier les dégâts des généraux Bentalha.

Heureusement que la vie d’un Algérien ne vaut pas aussi cher que celle d’un Américain. Sinon l’État aurait fait faillite…

http://www.elkhabar.com/ar/watan/395978.html

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hogra. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Conséquence de l’intervention brutale à Tiguentourine

  1. Ouas Ziani dit :

    Après la libération des bulgares, les achats d’armes auprès de britanniques et des français, les contrats avec les firmes pétrolières anglo-saxonnes et le versement du dernier dollar, comme acomptes, le Kid libyen a fini par débourser la seconde tranche : sa propre personne, sa famille et, pour solder les comptes, la Libye entière.
    ça s’appelle payer le passé, le présent et le futur de l’indicatif. Quand on est con, c’est pour tous les temps.

  2. Zidni Ilman dit :

    هذي هايلة

Les commentaires sont fermés.