Ali Benhadj, a-t-il fait de graves menaces pendant les années FIS?

2dr58wedfo12

rtyrtyCommentaire de Lamia Menara

Je suis atterrée par votre interprétation de l’article de Ferrah! Oui, il parle de prévisions en cas d’interruption du processus électoral, mais pourquoi ne citez-vous pas l’interview de Benhadj dans le journal Horizons qui, lui, parlait sacrifier 2 millions d’Algériens afin d’établir la République islamique?! Il me semble presque évident que vous n’avez pas vécu cette période ou tout le monde se tenait le ventre en attendant la suite, l’escalade dans le cauchemar, l’accomplissement du pire que nous pouvions imaginer… Je vous plains monsieur, parce que moi, ce dont je me souviens encore, ce sont tous ces hommes et ces femmes qui ont fait front, et qui ont fait que ce pays n’est pas devenu pire que l’Afghanistan. Et je ne vous parle ni de généraux ni de DRS ou je ne sais plus quoi, je vous parle de nous, le peuple. Une Algérienne outrée de votre interprétation de l’Histoire.

Réponse d’El Erg Echergui

En trouvant logique une prévision de 60 mille morts, vous faites preuve de cynisme. Vous n’avez pas de cœur. Vous méprisez la vie humaine. Vous aviez peur, mais vos semblables ont accepté de faire régner la république par la terreur et l’horreur. Soixante mille morts c’est un génocide. Par ailleurs, il vous est difficile de prouver les propos que vous attribuez à Ali Benhadj. Si j’en trouve les sources et la véracité, je n’hésiterai pas à les publier ici à côté de la véritable bombe de Maâmar Farah. L’une vaudra l’autre. Mais, il est curieux qu’elle ne soit pas si largement connue et reprise par les laïcs qui ont excellé dans les calomnies et la fabulation et ont fait feu de tout bois. Tout comme leurs adversaires d’ailleurs. Nulle part n’a été écrit ou entendu parler des dispositions d’Ali Benhadj à de tels sacrifices. Une telle prévision aurait déjà fait la Une et les choux gras des journaux du monde entier.

La bombe de Maâmar Farah est tellement grosse qu’il a préféré se débiner le lendemain… D’ailleurs les responsables politiques impliqués et les directeurs de presse mis au parfum de cette prévision se taisent toujours, ils se cachent comme les coupables des crimes contre l’humanité. Ce silence à lui seul est éloquent. Soixante mille morts ! De quel droit?  Quel sang froid quand même! Au demeurant, j’ai déjà publié les dangers des ambitions théocratiques du leader islamiste!

Article mis en cause :

La bombe de Maâmar Farah, le fondateur du Soir d’Algérie

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans DRS, Forums, Terrorisme d'Etat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ali Benhadj, a-t-il fait de graves menaces pendant les années FIS?

  1. youba dit :

    et pan sur le bec de Lamia Menara.Bravo el erg echergui cette dame feint d’ ignorer que le pouvoir algerien est un disciple de machiavel, il a d ‘ailleurs depassé en horreur les crimes commis par les nazis.cette dame feint d’ ignorer que les militaires ont manipulés les opinions, diffuser de fausses informations par l’ intermediaire des medias, journaux, tv ,radio , etc qu’ ils controlaient totalement, ils ont suscités des attentats,infiltres et manipulés des terroristes, commis des assassinats de masse en se deguisant en islamistes, d’ ailleurs se sont des agents du DRS qui se sont refugiés en europe qui ont divulgués les pratiques des services auxquels ils appartenaient.JE conseille a cette dame de lire algeria watch ou le quotidien d ‘algerie ,si elle a des doutes concernant l’ objectivité et l ‘impartialité de el erg echergui. lequel el erg echergui est un modele de credibilité et d’ honneteté (sans chitta.)

  2. Bendifallah dit :

    Bonjour,
    Je ne sais pas si les prévisions morbides de 60 000 morts sont vraies, ni ce que Ali Belhadj aurait déclaré est vrai ou non. Je suis sur en revanche que les chefs militaires Algériens ont les mains trempées du sang d’Algériens et ils sont les premiers responsables de la déroute du pays, ceci ne dédouane pas pour autant ceux qui se présentent comme les vicaires de Dieu sur la terre , certains islamistes comme on aime à les appeler, mais malheureusement la liste des tueurs ne s’arrête pas là!
    Autre remarque en lisant votre article: Les vocables utilisés pour caractériser telle ou telle personne sont pour le moins très clivants; « Laic » est quasiment une insulte , au fait pour vous un laic est un kafir ? Merci de me préciser l’acception que vous en faites.
    Je crois que notre pays peut nous supporter si on apprend à nous respecter, d’ailleurs le grand OMAR l’a si bien dit et appliqué! Suivons son exemple même si je on est laic-islamiste-khobziste-
    Il n’ya pas lieu de convoquer Dieu à chaque fois, ne nous demande t-il pas de nous reconnaitre , il nous invite à débattre, débattons !
    Paix à toutes celles et ceux qui sont tombés assassinés pour le simple fait qu’ils existaien

    Salam

Les commentaires sont fermés.