François Gèze remet les pendules à l’heure

2dr58wedfo17François GèzeLes élections sont une façade. La guerre réelle se situe entre l’état-major et les généraux du DRS. La pomme de discorde n’est rien d’autre que le partage du gâteau. Autres révélations, Le dénouement brutal de Tiguentourine a marqué une ligne de fracture entre les deux «pouvoirs militaires». Il y eut accrochage violent entre les deux protagonistes lors de la célèbre prise d’otage. L’armée voulait une intervention élaborée autour du sauvetage des étrangers pris en otages, le DRS, fidèle à sa sinistre réputation, insistait sur la manière forte. Le général Tartag (DRS), prenant le dessus (!), a pris la décision de bombarder les terroristes sans égard à la vie des otages. C’est sous la pression forte des Américains et des Britanniques, outrés par la mort de leurs ressortissants, que le DRS a connu son incroyable restructuration. Malgré cette déconvenue, le DRS reste puissant et redoutable.

L’interview de François Gèze, un spécialiste de l’Algérie et coadministrateur du site Algeria-watch, est une mise en garde à toute la classe politique qui se laisse  berner par le jeu électoral bidon. Elle rappelle la triste réalité de l’Algérie qu’on a tendance à oublier. Les élections comme les grands scandales de corruption ne sont qu’une diversion à un crime plus énorme :  un véritable hold-up des richesses de l’Algérie par les généraux Bentalha. L’Algérie est prise en otage par le DRS et son rab Edzayer.

L’entretien sur le plateau d’OummaTV, il y a quelques jours, laisse un arrière-gout amer et un sentiment cruel de déréliction. Tant que le DRS n’est pas décapité et dissout au profit d’une autre structure républicaine indépendante de l’armée, l’Algérien, quel qu’il soit restera le dindon d’une farce qui a commencé en 1992.  Le reste, tout le reste, n’est que blablabla.

http://youtu.be/mCL-QOz0MWI

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée, DRS, Terrorisme d'Etat, Vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.