Quand le mouvement Rachad considère Ali Benhadj «une fierté nationale»

2dr58wedfo40zfdgfgh65432aefL’arbre tombera du côté où il penche. Mourad Dhina, l’un des principaux fondateurs du mouvement Rachad semble illustrer parfaitement ce vieil adage. Il a beau clamer des intentions démocratiques, des revendications de bonne gouvernance, etc., quand il se trouve devant une sommité de l’intégrisme et du radicalisme algérien, Ali Benhadj, pour ne pas le citer, il ne peut s’empêcher de le saluer avec grandes révérences.

Dernièrement lors d’un entretien sur RachadTV, une télévision appartenant au mouvement Rachad, monsieur Dhina a considéré l’ex-leader du FIS dissous comme une fierté nationale en raison de son « glorieux parcours » et ses positions politiques. Sans ambages, il l’élève au rang d’un monument national… De deux choses l’une. Soit que ce docteur en physique nucléaire démontre clairement son obédience au mouvement intégriste, soit il se laisse prendre au piège intégriste à l’instar du parti tunisien Ennahda. L’islamiste Rached Ghanouchi, leader du parti Ennahda, a payé cher son laxisme et sa tolérance envers les salafistes. Il a fallu des morts pour qu’il s’aperçoive du danger qu’ils représentent.

Monsieur Dhina est trop conscient, assez intellectuel pour déceler la moindre dérive, la plus petite des mesures arbitraires du pouvoir algérien, mais étrangement, son intelligence s’arrête net devant le spectre de l’intolérance religieuse et les dangers que représente Ali Benhadj pour l’Algérie. Il n’est pas sans savoir sur quoi ce dernier fond sa popularité et pourquoi il draine « les barbus » derrière lui. Il ne sert à rien d’avoir des principes fondateurs démocratiques si, dans les faits, par des déclarations politiques, par des comportements ou par des accointances suspicieuses, ils sont foulés aux pieds.

http://youtu.be/F3DmBV6tO5k?t=20m20s

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Islamisme, Vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Quand le mouvement Rachad considère Ali Benhadj «une fierté nationale»

  1. Izem dit :

    L’algerie est au fond du trou du puit du fin fond du plus grand trou qu’on puisse imaginer. Quelques Hommes agissent à VISAGES DECOUVERTS pour essayer de changer les choses. Et vous, que faites vous ? Vous nous parlez de Benhadj !!! Il est anti-démocrate ? Je vous dis et alors ??? Sachez que je suis contre Benhadj et certaines de ses idées, je considère même que le pouvoir l’utilise parfois comme épouvantail, mais je lui reconnais le droit à l’expression, je lui reconnais le droit de dire ce qu’il veut et j’ai confiance en mon peuple pour désigner ses dirigeants, même si c’est Benhadj !!! Le paternalisme c’est fini…

    J’ai remarqué une chose: Benhadj est le cauchemard des éradicateurs de la bourgeoisie urbaine style Barakat complétement déconnecté des réalités du peuple. On a bien vu les «foules» drainées par ce «mouvement» zarma populaire qui avait droit à une couverture médiatique sans précédent. Pour finir, Benhadj peut marcher où il veut sans gardes du corps en algerie contrairement à de nombreux faux opposants qui parlent au nom du peuple. Et si vous pensez que le fait pour Dhina de montrer son soutien à Benhadj va lui nuir, vous vous trompez lourdement. Cela fera juste fuir les faux démocrates, les démocrates adeptes des doubles standars, les démocrates non pratiquants comme le dit le Dr Sidhoum.

    PS: arrêtez svp d’utiliser le terme «barbu», pour moi il est du même niveau que «kouffars» mais sauce «laique».

  2. ALAOUI dit :

    A ma connaissance un intellectuel doit se mettre du coté de son peuple, sinon il devient un col blanc, pour ne pas dire douteux.

  3. Lwanes dit :

    et revoila la paranoia de EL ERG ECHERGUI decidemment vous ne parviendrez jamais a vous defaire de vos psychoses islamophobes.Vous savez pertinement que tout ce qu on attribue a Belhadj est le fait de la propagande des eradicateurs fascistes.Fascistes est un qualificatif bien inferieur a la realité .En fait ces monstres d eradicateurs sont a classés parmi ce qui existe de plus horribles dans toutes les especes confondues.

  4. Haj Nourany dit :

    Toujours le même disque mais vous vivez ou ? Nous avons entendu Dhina , il n’ a rien dit de mal , vous cherchez des poux sur la tête d’un chauve , ce monsieur vous donne des sieurs froides et les masques tombent dès qu’il y a union des algériens qui pointent

  5. Bonny dit :

    Monsieur je commence à soupçonner vos inclinations paranoïaque d’islamophobie !
    Tu ne trouvera jamais jamais les israéliens critiquer leurs hommes religieux qu’on appelle ultraorthodoxes et qui sont affiliés à des partis politique d’essence plus que fascistes !

  6. boukezouha abdelouahab dit :

    CHEIKH ALI BENHADJ ET LES BARBUS VOUS DISENT M….

  7. Lwanes dit :

    El erg echergui. vous concluez par  » Je vais faire inchallah un 3e a propos pour préciser cette ligne éditoriale.  » !!!!Voila tout est clair! tout est dit!!! sous pretexte de respecter votre ligne editoriale vous vous trahissez , …..evidemment que ce blogue vous appartient et cela vous donne t il un droit d’ exprimez votre position tout en jetant l’ anatheme et le discredit sur d’ autres par de savants et pernicieuses paraboles.Un democrate (?) qui se contredit et qui se laisse berner par un pouvoir diabolique. vous retombez dans vos travers sachant que vous avez reconnus que le pouvoir a manipulé ,organisé, suscité et infiltré les islamistes qu’ il a parfaitement maitrisé(ce qui en droit absolu les dedouane des atrocités commises en leur nom) et aujourdhui vous faites comme si toutes les manoeuvres machiaveliques du pouvoir n ‘ont jamais existés.Quelle est la cause de ce revirement à 360 °?A qui profite le crime?Je devine votre reponse et je sais que quand on veut tuer son chien on l’ accuse d’ avoir la rage, Conclusion: on tourne en rond.Mais c’ est bien de nous avoir permis de connaitre le fond de vos pensées.On sait a qui on a à faire…………………….. un intégriste laique.

Les commentaires sont fermés.