Le 15 rue Victor Hugo, Paris Neuilly- Sur-Seine

000
001 002 003 004

Allez Mondafrique! Ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Parler seulement de Saâdani, celui qui a foudroyé le patron du DRS, serait suspect. Vous en conviendrez… Un peu du ventre ; il y a tellement de pourriture civile et militaire algérienne en France que vous avez l’embarras du choix. Saâdani n’est qu’un joueur de derbouka. Le pauvre, il a dix enfants ou plus. Parlez-nous des maestros, des compositeurs, des trompettistes et joueurs de la basse, les violons surtout…

http://www.algerie-focus.com/blog/2014/05/les-nouvelles-revelations-sur-les-biens-immobiliers-damar-saadani-en-france/

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hogra, Hommes du système, Photo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le 15 rue Victor Hugo, Paris Neuilly- Sur-Seine

  1. Idhourar dit :

    Oui, el erg echergui crions tous « allez Mondafrique « prouvez au plumitifs mercenaires d’ algerie qui se prostituent au regime illegitime et corrompus, qu’ il existe encore de vrais journalistes qui ne se sont pas vendus au plus fort, qu’ il existe encore des journalistes integres qui ne monnayent pas leur honneur et leur dignité.C ‘est vrai que Saidani n’ est que du menu fretin  » A vaincre sans péril on triomphe sans gloire » Un gibier de potence de qualité nauseabonde d origine algerienne , pullule dans les quartiers chics de la patrie des droits de l’ homme.

  2. Zidni Ilman dit :

    La honte est d’attendre que le salue nous vienne des étrangers, eux ils honorent les choix des voies professionnelles qu’ils prennent et assument dignement les conséquences de leur choix, qu’ils soient militaires, avocats, intellectuels, ….ou journalistes, ils font des investigations, posent des questions quitte à gêner, n’acceptent pas la compromission, vont au fin fond du débat, sans manquer de respect.

    Non pas comme ce journaliste d’El-Magharibiya qui était presque à plat ventre avec Saadani, n’osant pas l’embarrasser avec des questions que tout le peuple algérien attend des réponses à leur sujet, et pourtant ce n’est pas la matière qui manque avec Saadani.

  3. Zidni Ilman dit :

    Lui donnant même l’occasion de faire sa propagande.

Les commentaires sont fermés.