L’Algérie premier pays à inventer les caravanes touristiques pour… chômeurs

2dr58wedfo43 mrathilkhuerfSitôt la guerre électorale terminée que la politique rentière de Bouteflika repart au galop. Quelque 12 000 chômeurs algérois sont traités en rois pour quelques jours. Ils bénéficieront d’une excursion touristique à travers plusieurs wilayas. Un circuit riche et alléchant censé mettre à niveau leur conscience nationale par l’entremise de la découverte du « patrimoine matériel et immatériel que recèlent ces contrées de l’Algérie profonde », selon les propos du ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Tahmi. Le tour de l’Algérie en faveur des jeunes chômeurs, appelé pompeusement « caravane touristique », serait à sa deuxième édition et traversera cette année pas moins de treize wilayas ! Si ce n’est pas le pied…

Autant de wilayas pour des sans-emploi le circuit touristique a de quoi interloquer. Le marathon touristique ne sera pas de tout repos. Certains chômeurs vont avoir le vertige… D’un autre côté, connaissant la culture du passe-droit et le fléau de la corruption qui ronge l’État, il est légitime de supposer que les « heureux » chômeurs sont triés sur le volet. On peut même s’attendre à ce que de faux chômeurs « kafzines » dont les parents ont le bras long y prennent place clandestinement dans la caravane. Et pourquoi pas, les intrus pousseront la « hardiesse » jusqu’à emmener de petites amies « chômeuses » avec eux… Tout se monnaye en Algérie. Vue de cet angle, l’étrange caravane trouve sa raison d’être.

Il y a d’autres spéculations à faire au sujet de cette sucette relaxante pour citoyens turbulents. De prime abord, il y a lieu de relever le côté insolite de l’initiative. Pourquoi accorder à des chercheurs d’emploi une trêve « récréative » dérisoire pour calmer un désarroi permanent ? En quoi, des voyages culturels et éducatifs sans rapport avec leur précarité sociale, peuvent-ils soulager les chômeurs ? Enfin, est-il juste que seuls 12 000 chômeurs, dont le nombre dépasserait le centuple, voire bien plus, aient droit à un privilège indécent, insensé ? Politiquement, l’initiative visant les chômeurs peut susciter des soupçons de manipulation grotesque. Si les desseins véritables étaient d’entourlouper cette catégorie de citoyens, de les corrompre pour inhiber leur colère et leurs vives revendications, il n’est pas certain que le souvenir des sites historiques soit suffisant à gagner sa sympathie.

Un autre aspect de la question n’est pas moins important à évoquer. À quoi rime l’initiative du ministère de la Jeunesse et des Sports ? Si quelque plan social a été fixé par le gouvernement en faveur des chômeurs, la prise en charge des « préoccupations des chômeurs » aurait dû en théorie revenir au ministère du Travail. L’un des ministères a-t-il voulu improviser une solution à son excédent budgétaire ? Il y a assurément une anguille sous roche.

La caravane des chômeurs à travers 13 wilayas confirme le peu sérieux du gouvernement. Le pouvoir, incapable de trouver des solutions aux problèmes économiques, mais disposant d’une manne considérable, se rabat sur des expédients soporifiques. Il cède à la magie trompeuse des traitements palliatifs parfois avec fantaisie ou extravagance. À l’évidence, le gouvernement Marmita continue sa politique désastreuse du tout-social et du tout-infrastructure ramenant l’Algérie à l’époque de la politique de la vache laitière poursuivie par le président Boumediène.

 

http://www.algerie-focus.com/blog/2014/04/12-000-jeunes-chomeurs-pour-la-deuxieme-edition-du-programme-annuel-caravane-tourisme/

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Économie, Hommes du système. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’Algérie premier pays à inventer les caravanes touristiques pour… chômeurs

  1. Bonny dit :

    Quelle décadence !
    Bled Mickey !

  2. Idhourar dit :

    on l’ a dit et on le repete « tout pouvoir sans controle rend fou absolument fou » et comme disait ghandi « a choisir entre la lacheté et la violence je choisi la violence » , et aux utopistes adepte du pacifisme qui pronent
    la stabilité dans la misére et la securité dans l’ humiliation …………… on neutralise un fou par une camisole de force pas en lui chantant une berceuse……

  3. Idhourar dit :

    @EL ERG ECHERGUI je ne comprends pas pourquoi on ne peux pas placer de commentaires concernant l’ article intitulé les non dits de issaad rebrab? l’ espace reservé habituellement aux commentaires a disparu? Pourquoi? Alors je me permets d ‘utiliser cet autre article pour te communiquer cet interressant et non moins revelateur article sur l origine de la fortune des Rebrab :.http://ffs1963.unblog.fr/2012/01/22/commencer-grand-et-aller-trop-vite-le-dossier-noir-de-rebrab/

  4. Idhourar dit :

    @Qu’ en pense tu ?
    En a tu entendu parler?

Les commentaires sont fermés.