Une brève introspection d’une société complexe, bigarée et hypocrite

L’habit ne fait pas le moine

Les Algériens peuvent-ils être de bons musulmans?

kufy25Quelle belle unité ! Grandiose ! Dans la communion et la foi, des centaines de milliers d’Algériens accomplissent régulièrement leurs devoirs religieux. Les Algériens ont su préserver la liturgie de la prière du Vendredi saint. Rassemblement dans toutes les mosquées, silence, écoute du prêche, accomplissement de la prière derrière l’imam, congratulations, et séparation dans le calme. Un rituel séculaire. Au-delà de ce périmètre, un autre monde, un autre comportement. La dure réalité à l’antipode des valeurs musulmanes. Un jour, un imam, pas comme les autres, avait réprimandé les fidèles en ces termes : « Vous avez l’air de musulmans pieux et vous adorez Allah dans les lieux saints comme il convient, mais dès que vous vous apprêtez à quitter le lieu, vous vous secouez comme un coq et vous oubliez tout ».

joumouaa prayer

La société en Algérie manque de repères malgré la religion. Le contraste est grand entre notre sérénité et notre « piété » à la mosquée et notre comportement dans la vie quotidienne. Combien de fidèles, parmi cette marée humaine ont la conscience tranquille ? Combien jettent-ils leurs ordures dans les décharges sauvages ? Combien n’ont-ils pas défiguré le cadre de vie ? Combien ont-ils participé à l’améliorer pour qu’il reflète sa foi ? Combien ne blasphèment pas quand ils sont en colère ? Combien ne mentent pas à leurs épouses, à leurs mères, à leurs frères et à leurs amis ? Combien sont ceux qui payent les taxes ? Combien sont qui n’ont jamais triché, falsifié, donné ou reçu du bakchich ? Combien de fonctionnaires travaillent-ils honnêtement leurs huit heures ? Combien de professeurs ont-ils amélioré leur culture pour mieux éclairer les élèves ? Pourquoi tous ses fléaux font-ils partie intégrante de cette société qui se prosterne comme un seul homme à un Dieu pourtant intransigeant sur les mœurs et le travail ? Pourquoi saleté rime avec méchanceté, avec musulman ? Pourquoi l’imam est-il capable d’émouvoir les fidèles, d’enflammer les foules sur des sujets politiques, mais reste inerte, insensible et sans effet sur le savoir-vivre et les rudiments du civisme ? Pourquoi nos mères portent-elles le hidjab alors que nos zones urbaines sont laides ? Hidjab, hechma zaama et partout laideur. Barbe, piété et trafic. Islam, prières et violence. Où est la faille ? Pollution urbaine 8Untitled Pollution urbaine 13 Pollution urbaine 10

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Une brève introspection d’une société complexe, bigarée et hypocrite

  1. Bonny dit :

    Ce que vous semblez ignorer ,sinon vous n’aurez même pas poser cette problématique, c’est toute cette masse de « musulman » ignore presque 99% de cette noble et parfaite religion ! Tous ces gens savent juste accomplir le « pilier » de la prière le reste c’est le désert des tartares puisque en sortant de la mosquée la médisance(très grave en islam) reprend son cours d’une manière presque « naturelle » par conséquent ces gens n’ont absolument rien compris !
    Cette religion c’est un océan de connaissances pour en faire un être parfait !

Les commentaires sont fermés.