Saïd Bouteflika, l’ange-gardien du président

sdfgsdfgdf96vbm,

Saïd Bouteflika est l’ange-gardien de son frère qu’il ne quitte pas d’une semelle. Chef de protocole, il organise et contrôle les rencontres de officielles bout en bout. Il filtre les journalistes et les prises de vue. Il a l’œil sur tout et est à l’affut d’une mauvaise passe de son frère. Au moindre malaise ou le moindre geste disgracieux, il censure illico. Les journalistes du public lui obéissent au doigt et à l’œil quand il s’agit de présenter le président. Sans Saïd, Rab Edzayer l’aurait déjà mangé tout cru. D’où vient sa force?

Sur la photo, l’ENTV l’avait filmé par inadvertance lors de la rencontre de Bouteflika avec John Kerry.

 

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hommes du système. Ajoutez ce permalien à vos favoris.