L’épouse de l’ambassadeur à Londres expose le vin algérien!

2dr58wedfo58.kljef354tteertC’est dans l’air du temps. Celui de Bouteflika et du DRS. L’Algérie a rompu avec le projet de société islamique du FIS et le remplace par celui laïc de la France. La femme ne portera pas obligatoirement le voile intégral et ne sera pas une éternelle soumise à l’homme, mais pourra boire, vendre et promouvoir les produits alcooliques de l’Algérie. L’Algérie est sauvée de l’hydre islamiste et livrée pieds et poings liés à la culture des pieds-noirs. N’est-ce pas là l’expression de la tolérance vue, projetée et imposée par les laïcs qui ont sauvé l’Algérie en 1992 en faisant 200 000 victimes et 20 000 disparus qui en passant sont pour la plupart des non-consommateurs d’alcool ? Les massacres dans les fiefs islamistes par des islamistes, vous vous rappelez, a conduit à quoi ? Eh bien, à beaucoup de choses, dont voici une.

L’une des conséquences arrive tout droit de la capitale britannique. Il y a quelques jours l’Algérie a participé à une exposition d’ordre culturel. Le stand national a mis en exergue des produits du « terroir ». La curiosité de la chaîne El Magharibia, basée à Londres, l’a poussé à visiter l’expo et à filmer le stand algérien. Les journalistes ne pensaient pas avoir un rendez-vous avec la désillusion ou bien ils savaient et ils voulaient prendre à témoin l’opinion publique. Le stand était triste à mourir, à l’image du pays qu’il représentait. Il exposait des broutilles qui inspiraient plus de la pitié qu’autre chose. Disposés sans goût sur un étal mal agencé au-dessus d’une nappe passée à la couleur de chamoisine, les produits exposés représentaient bien la médiocrité nationale de l’ère Bouteflika-DRS. Mais les journalistes ne se sont pas attardés sur ce détail banal.

L’œil de la caméra a été attiré par des bouteilles étincelantes à la silhouette et aux couleurs douteuses, elles n’appartiennent pas aux boissons ordinaires que l’on trouve dans les magasins. Le groupe algérien à l’expo de Londres présentait bel et bien du vin ! Des cépages de l’Algérois, des coteaux de Médéa et du pinard des vignobles de l’Oranie se dressaient fièrement sur l’étal devant le petit drapeau national punaisé sur la cloison d’exposition. À côté de la camelote environnante, ils attireraient l’attention comme des tours modernes au milieu d’un terrain de bidonvilles. Pour les fins connaisseurs…, ce spectacle indiquait que l’Algérie est vraiment libre de l’hydre islamiste ; rab Edzayer pourra mourir la conscience tranquille. Permettre des Bentalha a été bénéfique pour l’Algérie. Personne ne peut imaginer une chose pareille avec un Ali Benhadj aux commandes…

Le chanteur Khaled avait raison. Il avait bien expliqué quelques jours avant le dernier scrutin, pourquoi le peuple algérien doit élire Bouteflika. Il affirma sans ciller à la télévision que grâce à Bouteflika, il pouvait à tout moment inviter ses amis et aller prendre une biture librement dans n’importe quel hôtel. Ce qui est plaisant chez le chanteur de raï, il ne cache pas sa logique des bas-fonds, il parle avec authenticité. Bouteflika, le bien né, n’a pas ce courage. Il laisse croire une chose et fait son contraire. À propos du vin justement les responsables du stand de Londres n’ont pas osé présenter du vin sans être sûrs qu’ils ne risquent rien. Bouteflika, premier représentant du peuple, lui-même avait montré à quel point le vin faisait partie de la culture nationale. Il avait envoyé à l’administration Bush des caisses de vin rouge… en pleine invasion de l’Irak.

Une autre surprise attendait les téléspectateurs « fins connaisseurs » de la vie mondaine algérienne. Il paraît que la bonne dame qui exposait les produits algériens n’était autre que l’honorable épouse de l’ambassadeur algérien en Angleterre… La chaîne El Magharibia a pris soin de flouer son visage. On ne sait si par pitié ou par peur des représailles…

Le vin vendu par une femme de diplomate fait-il scandale ? Cet incident montre que l’œuvre du DRS et de Bouteflika n’est pas encore achevée. Le projet de société laïc ne doit pas être clandestin… L’hypocrisie ne sied pas aux hommes de valeur. Puisqu’ils ont le pouvoir, puisque les forces vives ferment leurs bouches pour une bouchée de pain, l’Algérie profonde doit se mettre à l’air du temps imposé par Bouteflika et les autres… Benhabilès avait dit un jour que la femme doit être digne de ce président. Le peuple doit vivre et penser comme lui pour gagner sa grâce. Il faut peut-être un autre rab Edzayer plus diabolique et plus « austère» pour que le vin et la bière deviennent des produits ordinaires qui ont leur place dans le couffin de tous les ménages et leur vente par des diplomates ne fasse pas scandale ni rougir une chaîne de télévision.  Alléluia !

Ce qui est le plus triste dans cette historiette, ce sont les milliers de femmes voilées qui, pendant la campagne électorale, scandaient et dansaient à la gloire de Bouteflika. Un président qui pendant quinze ans les a méprisés et a refusé de les nommer dans le gouvernement ou dans la diplomatie…

https://www.youtube.com/watch?v=9pRATnfGTr4

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hommes du système, Société, Vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’épouse de l’ambassadeur à Londres expose le vin algérien!

  1. Bonny dit :

    Merci Echergui !

  2. Mounafeq dit :

    Le plus triste ce n ‘est pas tant les bouteilles de vin , mais cette khourda etalée à coté ; 50 d ‘ndependance et ne rien trouver à exposer est autrement plus frustrant et humiliant ;
    Savez vous EEC que l’ ONCV l’Office National de commercialisation ddes Vins est l’une des rares entreprises publiques qui soit rentable ? Savez vous que son chiffre d’affaire qui se chiffre en milliards DA est realisée quasi exclusivement en Algerie ? C’est vous dire la demande existe .
    De plus le vin ou du moins les boissons alcoolisées ont toujours existé dans les societés musulmanes que ce soit sous les ommeyades , les abassides ches nous ches aghlabides , les almoravides et les almohades meme si ces derniers plus vertueux ont essayé au debut de leurs regne de bannir sa consommation pour finir par succomber; La consommation de l’alcool et le developpement des arts et de la musique à l’epoque andalouse n’ont pas empeché le developpement des sciences et des arts de la constructions en temoignent les nombreux palais ;
    Pourquoi j’ecris tout ça ? pour dire en 02 mots le probleme n’est pas dans le vin!
    Il est dans la mal gouvernance ,dans la corruption et le sinistre de l’ecole qui n’enseigne que le HALLAL /HARRAM lissa ila;

  3. Idhourar dit :

    Le pire dans l’ hypocrisie qui caracterise le pouvoir illegitime c’ est qu’ il a inscrit dans sa constitution que l’islam c’est la religion de l’ etat! Pourquoi n’ etre pas coherent et supprimer cette reference…
    Voir la suite dans : https://elergechergui.wordpress.com/2014/05/25/le-vin-algerien-est-excellent-vous-dites/

  4. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    on a oublié un peu l’acteur gerard depardieu promis par son ami des centaines d’hectares pour la production du vin…son autre ami,deputé de son etat,ancien de mouvement islamique que le parti du f.i.s de l’epoque lui a rejeté sa candidature devenu un grand fabricant de biere stella avec une legion d’honneur comme la legion des invalides maintenant dans toutes les villes d’algerie construit des hotels de haut de gammes. meme la breche de constantine ou rahbet ledjemel un patrimoine defiguré,idem pour les autres autres villes de cette republique pour qui ces hotels! pour qui ce tourisme bizare qui ne dit pas son nom!
    -on revient au vif du sujet dans les avions du qatar,des emirats,et les saoudiens airlines en classe d’affaire,vous pouvez si vous voulez acceder au bar au dom perignon,vins et speriteux coulent a flots…quelle hypochrisie des gardiens de nos temples! de nos representants a l’etranger,ailleurs les femmes d’ambassadeurs s’occupent des associations honorables pour faire connaitre leurs pays,cependant les notres n’ont rien a donner que la devalorisation et la honte!qui protegera nos enfants de ces tentations! certes comme tous les pays du monde on ne peut pas interdire le vin et les spiriteux.mais au moins un arsenal de lois coercicives pour limiter les degats,et aussi reglementer les lieux de debit pourqu’ils les amateurs de ces fleaux ne consomment pas n’importe quoi et n’importe ou livrés a eux memes et les degats et les violences qui en decoulent.et organiser des brigades speciales pour filtrer les jeunes,les adolescents,les sensibiliser par une education saine que l’alcool deprave,detruit les santés,detruits les familles,detruits les societés et les etats.
    tanmirt ar timlillit.

Les commentaires sont fermés.