Un attaché consulaire s’est suicidé à Lyon

2dr58wedfo61
ambakugykueambasade à ParisPour une déconvenue, s’en est une. Les représentants algériens dans les différentes structures diplomatiques à l’étranger sont parmi les Algériens les plus privilégiés. Salaire mirobolant en devise, indemnité et bonus divers, train de vie confortable, voiture de fonction, carrière prometteuse et nombre d’autres avantages matériels. Les postes à l’étranger sont convoités par le personnel du ministère des Affaires étrangères, tant et si bien que les rivalités sourdes apparaissent entre les fonctionnaires en vue de les décrocher. En fin de carrière, un diplomate algérien ou un simple fonctionnaire dans une représentation à l’étranger aura assuré une vie enviable et certainement meilleure que celle des professeurs universitaires.

Le 24 mai, aux alentour de 8h30, Benmokhtar Mohamed Amokran, un de ses Algériens bien lotis, travaillant dans le consulat algérien à Lyon, a mis fin à ses jours, brutalement. Ses collègues l’ont trouvé pendu dans le parking du sous-sol. Des médias ont rapporté que la victime travaillait dans ce consulat depuis deux ans. Outre sa famille, on devine bien l’émoi et la consternation dans les services consulaires et dans l’ambassade. L’onde de choc a dû également parvenir au ministère de tutelle où l’on garde le plus grand silence sur l’affaire. Une disparition tragique doublée d’une pendaison dans un consulat, voilà bien qui risque de faire des vagues et de grandes questions.

En terme d’impact médiatique, le système algérien connu pour son goût prononcé pour l’opacité et le secret a vite fait coupé les ponts devant l’opinion publique. Depuis le drame, c’est le silence radio. Rien n’a filtré sur les mobiles du suicide présumé de l’attaché consulaire, promu à une vie enviable. La thèse du suicide, elle-même, est-elle bien la cause de la mort ? On ne saura rien hormis la réaction de circonstance du MAE qui tout en confirmant la mort et en présentant ses condoléances à la famille du défunt, annonce la prise de mesures « légales » pour le rapatriement du corps et l’envoi d’une commission d’enquête.

L’affaire aurait pu finir sur ces points d’interrogation et personne ne douterait que le dossier serait enterré plus vite que le corps de la victime comme il est ordinaire dans les affaires sensibles touchant l’image et la réputation de l’État. Malheureusement pour le pouvoir algérien, le monde est devenu un petit village où les secrets sont de plus en plus difficiles à garder. Un site numérique franco-maghrébin a publié un article où il relate les raisons probables du suicide de monsieur Amokran. Il s’agit d’une affaire de népotisme et d’un abus de pouvoir et d’une injustice flagrante. Un ex-ministre, grâce au ministre Lamamra, prenait le MAE pour sa basse-cour. Il a fait sa fille dans le consulat comme secrétaire. Il se trouve que la mère de la fille travaillait déjà dans le consulat. Révolté, monsieur Amokrane a dénoncé ce népotisme abusif dans une correspondance au ministre. Et que fait notre honorable ministre des Affaires étrangères ? Il ordonne le rapatriement de l’attaché effronté. Pris par une rage insupportable, monsieur Amokrane a décidé de se donner la mort.

Qui ose dénoncer le népotisme dans les rouages de l’Etat? Qui rendra la justice dans cette affaire ? Bouteflika ? Fakakir ? Ouyahia ? Ksentini le chantre des droits de l’homme, Benyounes ? Louh, le ministre de la Justice ? Ils sont tous des amis de Ramtane Lamamra. Mieux, ils sont tous des Ramtan Lamamra. Pourris jusqu’au trognon.

http://www.halalbook.fr/actufiche-17-2668.html?France%C2%A0-un-employ%C3%A9-consulaire-retrouv%C3%A9-pendu-dans-le-garage-d%E2%80%99un-consulat-alg%C3%A9rien

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hogra, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Un attaché consulaire s’est suicidé à Lyon

  1. Belahreche dit :

    Une vidéo à voir absolument : https://www.youtube.com/watch?v=AaSbsI5jST4

  2. Questionnement dit :

    Ina li llah wa ina ileyhi raji3oune…
    Il y a un jeune qui travail là bas au service des attributions du 12S à qui j’ai eu affaire. Très sympa et très dévoué dans sa tache, il semblait être peiné du manque de sérieux de sa hiérarchie et du « gaspillage » (dixit lui-même) dont il était témoin. Une personne très simple et proche des gens, je peu en témoigner.
    J’espère que ça n’est pas lui…
    La catégorie dans laquelle vous avez placé cet article correspond parfaitement. « HOGRA » il n’y a rien à ajouter.

  3. aghilas-koseila dit :

    aghilas-kosseila le 27.05.14 | 13h12

    notre algerie a regressé!

    azul fellawen,
    quelle regression! depuis que juba 2 inventa la flute comme remede pour dessetresser nos cheveaux et egalement une methode de mumurer aux animeaux…il ya aussi au moyen age un village n’ait-oudjhane (w.de setif) renommé de soigner le monde medeterranien par l’iliotherapie….
    -aujourd’hui en 2014.avec un president qui mumure derniere un general d’infanterie sans tafantazith ou fantazia qui nous mene dans d’un bateau ivre pour un nauffrage assuré….chez nous on n’a pas le droit de faire medecine il n’ya d’autres qui l’ont font a notre place,meme notre docteur belaid en 30 ans d’etudes de medecine,a roulé sa bosse le pauvre s’est retrouvé faire de la politique est plus facile!
    -meme pour les transports comme louisa hanoune comme ingenieur-pilote avec une certaine magie invisible pouurait nous transporter sur la maquette d’ariane en 10 minutes entre les invalides et tokyo!
    -deja sur france 24, selon ces dires elle a reussi un excloit de transformer le cerveau du president du liberalisme ou socialisme…une grande prouesse des derwich!
    -sincerement ceux ou celles qui nous gouvernent ont-ils un cerveau!
    -avant s’etaient des pauvres qui s’immolaint,maintenant les militaires,les diplomates se suicident parait-il!parait-il des gens intgres dans un environnement pourri;!asnifk uguellidh talwith.
    -parait-il egalement il n’ya plus de gens heureux meme dans le premier cercle du pouvoir!
    et,oui ce stress,la non satisfaction,le burn out ont fait des ravages…des pans de population trainent des cancers ou autres maladies par la faute de descernements de nos aguellidh et ceux,

    les charlatans qui les soutiennnt! ils peuvent relever le score des elections,font croire aux gens qu’ils ont gagnés…ces gens font semblant d’avaliser la grosse couleuvre,mais ne peuvent rien faire pour faire baisser le taux des cancereux et autres! on ne peut pas tromper la loi biologique!

  4. eliamine dit :

    laisser Lammamra en dehors de cette histoire, il a été mis devant le fait à compils du clan néo-oujda, la cabale a été dirigé par le SG du MAE, un proche de Said Bouteflika, et dont cet ex-ministre est très proche.

  5. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    – nous sommes sur une faim et une soif de connaitre cet ex ministre et lle s.g. de m.a.e!
    -a l’instant je me rappel la phrase de mouloud n’ait-belkacem en colere au president boumedienne:  » je prefere etre bouab ou appariteur en suede,que d’etre ministre en algerie » ».
    en algerie meme les ministres ne peuvent rien faire,alors ils s’allignent comme tous les autres pour gerer leurs affaires…
    -pour nous qui n’avons aucun autre pays de rechange,nous somme obliger d’y rester et d’y lutter pour un changement…
    et ce n’est pas le pouvoir qui est difficile parceque on ne fait rien que cela nous paraissent difficile!
    tanmirt ar timlillit.

Les commentaires sont fermés.