En Egypte, l’armée fraude et les enfants votent

2dr58wedfo63ertwert6546erwgt

Le général Sissi mesure aujourd’hui l’ampleur de son erreur. Le raz-de-marée qu’il attendait après des mois de battage médiatique et de diabolisation des frères musulmans n’avait pas eu lieu. La majorité silencieuse s’est exprimée avec un boycott historique. Personne ne doute que la dictature saura faire passer la pilule et préparera un plan de légitimation ultérieure, mais dans ce premier et grand test électoral, le peuple a dit son mot. Il est cinglant. Les médias pro-Sissi s’arrachent les cheveux et craignent le pire pour l’avenir.

Le régime égyptien, imbu de son pouvoir et de son arrogance, n’a pas prévu la débâcle électorale. Les valets du Sissy sur le terrain, n’ont pas été préparés pour « une fraude » massive « camoufflabe», l’Algérie a une bonne longueur d’avance… Ils ont improvisé des fraudes « de fortune » qui font plus de mal que de bien pour la légitimité du général-président. Dans certaines circonscriptions, des enfants ont été appelés à la rescousse… En Égypte on respecte trop les enfants…

Une autre vidéo mise en ligne montre un soldat et un employé de bureau de vote en train de cocher des bulletins en série pour bourrer les urnes.

 

srgf65wsrt srtyrty654rtye xgfhdf6526dt

—–
http://youtu.be/I6bzeBRM9Kk

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Élections, International. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour En Egypte, l’armée fraude et les enfants votent

  1. Ouas Ziani dit :

    On aurait pu leur prêter des urnes bien pleines si ces cons avaient eu la présence d’esprit de le demander.

Les commentaires sont fermés.