Le général Ahmed Kherfi passe sous les ordres d’Ouyahia…

2dr58wedfo69

Toufik médièneIl ne pouvait pas mieux tomber. Un général de la « Tortionnaire algérienne », mondialement réputée, est recruté comme conseiller assistant chez l’homme politique le plus impopulaire de l’Algérie. Ainsi unis, ni l’un ni l’autre ne sera dépaysé de leur domaine de prédilection. Les deux chevronnés des sales besognes, leur principale vocation, travailleront maintenant main dans la main pour mettre à profiter leur longue expérience au service du clan de Bouteflika. Au nez et à la barbe de l’ancien patron : rab Edzayer.

Si les «exploits» d’Ouyahia sont bien connus sur la place publique, ceux de Kherfi ne sont pas très célèbres. Pendant qu’il était à la tête du DSI, une sous-structure névralgique du DRS, les hommes de Khefi avaient des méthodes de torture «plus humaines» que celles de son successeur Bachir Tartag, l’un des chefs des escadrons de la morts dans les années de braises. Pour ceux qui l’ignorent, rappelons en une. Grâce à l’une des victimes, le fait d’armes de Kherfi a pu franchir les murs du casernement sis à Ouargla. Des bourreaux faisaient digérer les excréments humains aux suspects arrêtés arbitrairement. Allez savoir si des fils du Sud algérien, après avoir pris connaissance de ces pratiques, ne se sont pas révoltés en rejoignant les groupes terroristes du Sahel. Kherfi va apporter du baume dans l’atmosphère du cabinet…

Sur ces entrefaites, chez le patron des services, l’ambiance ne serait pas à la joie. Le général Benhadid qui lui voue un respect sans borne et qui a traîné dans la boue le clan des Bouteflika et avait clamé l’esprit de corps dans la maison du DRS, doit être dans la déprime, lui aussi sent le roussi.  L’officialisation de l’alliance entre Kherfi et Bouteflika est perçue comme une haute trahison si l’on croit la rumeur. La situation est plutôt préoccupante pour rab Edzayer. Il est encerclé à peu près par tout le monde. À commencer justement par le général Ahmed Kherfi, son ancien dauphin. Les mauvaises langues avaient déjà révélé il y a peu de temps qu’il s’est vengé de son limogeage d’il y a deux ans de la tête du DSI en plongeant dans les bras de Bouteflika avec armes et dossiers sensibles…  Ensuite, il y a bien sûr, le clan de Bouteflika qui, fort du 4e mandat et du soutien de l’occident, le nargue et le jette en pâture aux langues d’aspic. L’état-major de son côté, le tient à l’œil après l’avoir castré de ses deux lieutenants les plus fidèles et les plus violents et menace de traduire un 3e devant le tribunal militaire. Ça donne froid dans le dos, cette histoire de faux barrages… C’est à peine si rab Edzayer n’est pas limogé. En sus, il y a le pire ennemi pour un tyran : la mort. Elle frappe à la porte, elle gratte, elle chuchote… tout bas… « prépare-toi Mohamed,  le peuple, le peuple des Bentalha attend de l’autre bord»…  Satanée loi biologique!

Toute une vie remplie de crimes et de sang pour en arriver là ! Des milliers de morts, des milliers de disparus, des dizaines d’hommes de valeurs abattus, un homme historique tué en direct, des blessures profondes, pour se faire humilier de la sorte.  C’est sûr, s’il avait une once de conscience, Rab Edzayer n’aurait plus d’ongles à ronger pour calmer son amertume.

http://www.tsa-algerie.com/2014/06/01/ex-chef-de-la-dsi-le-general-ahmed-rejoint-ouyahia-a-la-presidence-de-la-republique/

Lire aussi :
https://elergechergui.wordpress.com/2012/02/26/avant-son-remplacement-par-ghoul-ben-aknoun-le-general-abdelkader-kherfi-avait-ameliore-la-torture/

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans DRS, Hommes du système, Terrorisme d'Etat, Vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le général Ahmed Kherfi passe sous les ordres d’Ouyahia…

  1. Encore un excellent article que je partage tout de suite. Atbarrred el Guelb ya bouguelb

Les commentaires sont fermés.