Attention, un nouveau rab Edzayer…

srgsrt3654sert4 Kadi Ihsah1
Trouvée sur la sphère du Web algérien, une petite information, anodine, sur la tyrannie en Algérie. Elle  en dit long sur les bouleversements qui s’opèrent dans l’opinion publique depuis l’avènement du DRS et ses crimes. Si la frange des intellectuelles n’y fait pas attention, elle risque de faire bien des dégâts en politique.

Un tweet du journaliste Kadi Ihsane pique, dérange et laisse dubitatif. S’intéressant quelquefois à des questions de politique économique, le chroniqueur (ou ex-chroniqueur ?) du Quotidien d’Oran également animateur du très sérieux journal numérique Maghreb Emergent, a noté la présence de l’homme d’affaires Ali Haddad et sa femme dans la délégation algérienne qui s’est rendu aux États-Unis avec à sa tête l’ineffable Marmita. Monsieur Ihsane a trouvé cette présence très curieuse au point d’en tirer une non moins étrange réflexion. Plutôt une sombre perspective pour le pays.

Sachant le rôle important qu’a joué le riche entrepreneur dans le soutien du FCE pour le 4e mandat et la campagne électorale de Bouteflika, le journaliste s’est demandé si l’homme influent n’a pas pris trop de poids sur l’échiquier politique. La question qu’il s’est posée « Haddad, serait-il le nouveau rab Edzayer ? », conduit en effet à supposer qu’il se demande  qui est en vérité le vassal de l’autre, l’homme d’affaires ou le premier ministre ? Et bien sûr, l’on songe à tous les corollaires graves que l’on peut imaginer et craindre pour la vie politique future. L’argent a-t-il remplacé la puissance du DRS ? L’Algérie est-elle à la veille de l’apparition d’un autre monstre?

Au-delà de l’hyperbole fort malvenue du journaliste, il est à se demander si l’Algérien ne s’est pas accommodée de la présence d’un rab Edzayer. Sinon, comment interpréter sa banalisation avec cette incroyable insouciance ? A force de fantasmer sur le loup, il finira par pointer sa gueule.

Pauvre rab Edzayer ! Il ne fait plus peur. Avant même de sombrer dans le trou éternel où il doit affronter un autre monde, on dispute déjà son héritage…

kjgl3654mjvv

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans DRS, Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Attention, un nouveau rab Edzayer…

  1. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    lorsque on assiste au 14 juillet,on assiste a la comemoration de nos pauvres indegenes; on décide ailleurs que chez-nous. alors on n’a pas de rab dzayer,en verite nous sommes tous et toutes des sybosses c’est a dire des nains…qui sont des poids mouches ailleurs.
    tanmirt ar timlillit.

Les commentaires sont fermés.