L’Egypte et les Emirats arabes unis ont bombardé la Libye

srgsrt3654sert13

attaque aeroport TripoliUne grave ingérence de deux pays arabes dans les affaires intérieures de la Libye. Cette fois, l’Egypte et les Emirats arabes ne pourront pas nier leur complicité dans l’agression contre la Libye. Les avions qui, il y a une semaine, ont attaqué par deux fois des bases de certaines milices accusées d’être islamistes, appartiennent aux Emirats, les pilotes sont également émiratis. L’Égypte s’est contentée d’assurer la logistique pour ces missions secrètes à haut risque. Les avions ont décollé à partir de son sol.

Quatre hauts responsables américains ont confié au magazine américain «The New York Times» que les deux pays arabes ont agi de concert sans en informer la Maison-Blanche. Les faits ont été découverts par «accident» par les Américains, selon leur déclaration.

Les responsables américains n’ont pas évoqué un rôle de l’Algérie dans les bombardements d’un pays frère. Il est impensable, cependant qu’elle ait été aveugle ou qu’elle n’ait pas été informée de la mission. Ses radars postés à la frontière tunisienne ont un rayon d’action qui va au-delà de Tripoli. A moins que sa DCA chargée de surveiller une zone particulièrement chaude, ronflait profondément, elle a certainement eu le loisir de suivre la trajectoire des avions agresseurs. Il n’y a pas de doute que le pouvoir algérien fut au courant des raids et qu’il s’est laissé entraîné dans une aventure aux risques incalculables.

C’est terrible que Bouteflika puisse trahir le lien fraternel qui lie l’Algérie aux Libyens. Il s’est tu sur cette agression comme il a lâchement gardé le silence sur les  assassinats des grandes figures de la guerre de Libération. L’Algérie de Bouteflika-DRS ne s’est jamais donné la peine de concilier les acteurs politiques libyens. Elle a laissé le feu s’attiser et se propager. Elle espérait que «les islamistes» soient battus» ou qu’ils s’affaiblissent mutuellement. Alger n’a pas non plus caché sa satisfaction de la prise du pouvoir égyptien par un général sanguinaire. L’Algérie fut le premier pays étranger à avoir ouvert les bras au le général Sissi. Elle peut se targuer après l’épreuve du printemps arabe d’être la fosse des démocratie et la Mecque des dictateurs. Les responsables algériens s’illustreront toujours par leur cruauté et leur imprévoyance.

Ce qui est triste, c’est que l’avenir du Maghreb a été définitivement enterré. L’Algérie s’est ralliée au camp des dictateurs arabes. Il est à craindre que les raides meurtriers perpétrés par l’Égypte et des pays du Golfe avec l’assentiment ou la complicité directe de l’Algérie, contre un pays frère, dont les enfants s’entredéchirent depuis trois ans, ne soient le prélude à des guerres intestines interminables entre les pays arabes ; soit directement soit par terrorisme interposé. Qui sème le vent récolte la tempête. Il est peut-être écrit quelque part que les peuples arabes ne se débarrasseront de leurs régimes tyranniques qu’au prix de grands sacrifices. Peut-être même que le chaos est leur destin final.

http://www.nytimes.com/2014/08/26/world/africa/egypt-and-united-arab-emirates-said-to-have-secretly-carried-out-libya-airstrikes.html?_r=1

http://www.lemonde.fr/libye/article/2014/08/26/l-egypte-et-les-emirats-ont-mene-des-raids-sur-la-capitale-libyenne_4476594_1496980.html

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Arabe, armée, Terrorisme d'Etat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Egypte et les Emirats arabes unis ont bombardé la Libye

  1. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    la mission de notre cher brisident et ceux qui l’ont portés aux pinacles .c’est d’envoyer l’afrique du nord,le sahara a la nouvelle recolonisation…
    tanmirt ar timlillit.

  2. Bonny dit :

    Ces deux pays traitres n’arrivent même pas à l’ombre du petit doigt de la résistance palestinienne !Au lieu de bombarder la Libye ils auraient pu aller porter secours aux palestiniens !

Les commentaires sont fermés.