Le parlement algérien, premier foyer de la fièvre aphteuse

dsgdgds65161gtwOn ne sait pas pourquoi les vétérinaires algériens s’obstinent à chercher midi à trois heures. Alors qu’il suffit de pister la souche de la fièvre aphteuse au sein même de l’hémicycle où toutes les vaches élues qui s’y sont succédées sont atteintes depuis des lustres, en témoigne leur incapacité à réfléchir, à parler vrai et à fonctionner comme dans les pays démocratiques, les vétérinaires perdent leur temps à trouver le coupable chez les être minuscules inoffensifs… Il faut avoir le courage de sortir des sentiers battus et ne pas craindre de révolutionner les méthodes scientifiques.

En prévision de toutes maladies virales qui éclateraient dans les cheptels et chez les êtres humains, il serait bien plus profitable pour l’Algérie que les vaches parlementaires soient diagnostiquer en priorité absolue. Les vétérinaires seraient choqués par la diversités des virus qui y pilulent. Ce n’est pas un parlement, mais une écurie d’Augias. Inutile de dire que s’ils arrivent à soigner le parlement toutes les maladies de l’Algérie disparaîtront. La fièvre aphteuse comprise…

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Allegoria & caricature, Parlement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le parlement algérien, premier foyer de la fièvre aphteuse

  1. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    nos vaches du pays resistent bien a cette fievre aphteuse.par contre les charolaises importées avec une faibe imunité,une carence en tout n’arrivent pas a d’adapter…
    ce qui est curieux nos parlementaires,nos senateurs,nos autres hauts rangs sont de chez nous pourtant carencés avec 30 millions de centimes par mois sans compter tikhlaline (autres affaires) ont une fievre aphteuse….nos hauts rangs terrassés par le mal de vivre,le stress qui donne la fievre aphteuse.quelle ironie du sort meme les animaux ne sont pas epargnés par ce marasme de degout general…les hauts rangs de la tour d’ivoire qui pensent se proteger..helas sont rattrapper par ce virus…
    tanmirt ar timlillit.

  2. ah! ah! ah !ah !, ton article est bien foutu, tu nous a a bien fait rire , mais dire parlement c ‘est deja blasphémé, gargote de bas fond ça aurait été plus adequat,dire que nous avons un parlement en algerie c’ est une insulte aux autenthiques parlements des societes civilisés!bravo quand meme.

  3. Mounafeq dit :

    @EEC
    Ce serait un manque d’egards aux braves bovidés que de les comparer aux autres mammifères qui hantent le Parlement et le Senat. Les vaches et autres boeufs et taureaux sont utiles à la société car sources de proteines et de lait;
    Ce qui n’est pas le cas des bovidés à deux pattes comme le deputé de MEDEA dont ci dessous les frasques;

    http://www.echoroukonline.com/ara/articles/207181.html

    No Comment

Les commentaires sont fermés.