Les Algériens de moins de 40 ans interdits aux Emirats arabes unis

srgsrt36552sert46

rtyerykjygretetAu cours de la dernière campagne électorale, les apôtres du 4e mandat n’avaient pas cessé de vanter les réalisations du président impotent. Parmi les grands acquis qu’ils lui attribuaient, le retour de l’Algérie dans le concert des nations tenait une bonne place. À les entendre, grâce à son intelligence et sa longue expérience diplomatique, Bouteflika a rendu à l’Algérie sa fierté et le lustre de sa renommée. Il l’aurait remise sur orbite et l’aurait délivré de l’isolement international dans lequel elle croupissait depuis 1992… Qu’en est-il en réalité ?

Les avancées indéniables en matière de sécurité ont permis aux Algériens de reprendre leur souffle et de tourner une page noire de leur jeune histoire. Pourtant, ils ne sont pas tout à fait rassurés. Non seulement un terrorisme « résiduel » continue d’endeuiller leur pays, mais, le pire, le danger d’un nouvel embrasement les guette. Faute d’une solution politique globale et à défaut d’une bonne gouvernance, les ingrédients d’un soulèvement populaire encadré ou chaotique sont déjà réunis. Le cocktail inflammable est prêt pour la mise à feu. Passé tragique mal réglé, hoggra, corruption à grande échelle, népotisme, discrimination, justice à deux vitesses, parlement croupion, fraudes électorales, mépris de l’opinion publique, marasme économique, manque de perspectives pour les jeunes… La liste des doléances est longue, trop longue.

Nombreux sont ainsi les observateurs neutres qui, se fondant sur un constat purement politique, ne donnent pas cher de la paix en Algérie. D’autres, faisant le bilan sécuritaire des dernières années, sont convaincus que l’Algérie n’est pas sortie de la zone rouge comme le prétend la propagande de Bouteflika. Ce qui s’est passé en janvier 2013 à Tiguentourine, en avril 2014 à Iboudraren et récemment à Tikjda, est encore dans toutes les mémoires, ils prennent le contre-pied de la propagande officielle et les réalisations sécuritaires de Bouteflika. La position des principales capitales occidentales n’est guère rassurante. De Washington à Paris en passant par Londres, l’Algérie est classée parmi les pays instables où la sécurité n’est pas garantie pour leurs ressortissants au grand dam de Ramtan Lamamra le ministre des Affaires étrangères qui s’indigna de leurs mises en garde et jura que l’Algérie est un havre de paix quelques jours avant que Hervé Gourdel ne soit décapité…

L’histoire de l’antenne de Daesh dans le pays de Bouteflika-DRS vient d’obscurcir un peu plus son image. Désormais, il est interdit aux Algériens de moins de 40 ans de renter aux Émirats Arabes unis. No Dubai, no Abou Dabi. Ce pays a décidé de ne plus délivrer de visa à cette large catégorie de citoyens. Décision unilatérale prise par les émirs de ce minuscule pays qui nous donnent des leçons en matière d’industrie militaire… Gaïd Salah et autres hauts gradés s’y sont rendu et y ont signé de gros contrats avec ses autorités… La préservation de la fierté nationale passe par l’application du principe de réciprocité. Comment y parvenir sans compromettre le partenariat militaire ? Est-ce que l’Algérie fera contre mauvaise fortune bon cœur ? Arfaa rassek ya ba, au temps de Bouteflika-DRS les Algériens sont bannis même chez les bédouins…

Tous ces éléments indiquent qu’à l’étranger l’image de l’Algérie est loin d’être reluisante en même temps qu’ils rappellent une loi simple : rien ne se construit sans le peuple, sans une bonne gouvernance, sans un minimum de démocratie et de justice.

http://www.elwatan.com/actualite/emirats-arabes-unis-pas-de-visa-pour-les-algeriens-de-moins-de-40-ans-30-09-2014-272931_109.php

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les Algériens de moins de 40 ans interdits aux Emirats arabes unis

  1. Bonny dit :

    Ces algériens donnent une très mauvaise image de leur ,ils sont rejetés partout car très mal éduqués et n’ont aucun vecteur civilisationnel c’est des gens lobotomisés à l’occidental !

Les commentaires sont fermés.