Point de langue : «Défibrillateur, vous connaissez?»

srgsrt36552sert72

retywryey984eyUn jour, je lisais le journal dans un café, à l’aéroport. Trois personnes d’apparence française discutaient tranquillement, pas loin de ma table. J’ai été absorbé dans ma lecture quand j’entendis l’un d’eux, une personne assez âgée, prononcée, le mot « défibrillateur cardiaque » et décrire ses fonctions et ses options.

Je ne sais pas pourquoi ce mot m’a arraché à ma lecture, mais sur le coup, j’ai voyagé par la pensée au fin fond de l’arrière-pays. J’ai vu devant moi une rangée de vieux, enturbannés, poussiéreux, visages tannés et ravinés, faisant la « chaîne » devant le bureau de poste. Je leur ai posé une question : «Connaissez-vous le défibrillateur ?» Ils me fixèrent avec un regard intense. Ils ne dirent rien, mais étant dans un monde onirique, j’ai pu lire dans leur yeux une autre question : « Ouech men jene derbah.. hada.. sbah lellah » (Quelle mouche a piqué ce ouistiti, ce matin?). Ce à quoi, j’ai répondu, semhouli, rani netkelem maâ rouhi… J’ai reculé lentement avant de décamper hors de leur vue…

Revenu à moi, je ne pouvais plus boucher mes oreilles, les mots pleuvaient à verse et piquaient comme des flèches. J’ai changé de table…

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Allegoria & caricature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.