Des officiers du DRS soutiennent les réformes de Bouteflika…

srgsrt36552sert76Mohamed Mediene 2

Du nouveau. Plutôt une première dans le monde politique et journalistique algérien. Un officier du DRS à la retraite approuve les réformes que mène Bouteflika, au sein du Département de Renseignement et de Sécurité. Requérant l’anonymat, l’officier a déclaré à Reuters que le président Bouteflika veut recadrer les préoccupations du DRS dans les questions de sécurité. Il ajouta qu’il considère comme positive la volonté du président. Quel message a voulu faire passé cet officier «pas comme les autres» ?

Si on remonte dans le temps de plusieures années, et on scrute dans les polémiques suscitées par le DRS et rab edzayer, il est difficile, voire impossible, de trouver un officier du DRS, fut-il anonyme, qui ait donné raison au président. Tous, et ils sont nombreux, avaient parlé d’une seule voix, celle qui taille les croupières à Bouteflika. Jusqu’aujourd’hui. Que s’est-il passé pour que les langues commencent à se délier? Rab Edzayer est-il de plus en a plus lâché?

La déclaration inédite d’un officier du DRS à une agence internationale n’est pas banale. Elle lève le voile sur de probables dissensions internes au sein de l’appareil de sécurité. Des dissensions longtemps contenues. Il existerait depuis toujours un courant qui refuse l’ingérence du DRS dans la vie publique, le quadrillage de la société, l’infiltration des partis, la rivalité avec la présidence…. Trop de pouvoir tue la sécurité. Il n’est pas non plus exclu que d’autres officiers, en fonction ou à la retraite, n’aient pas encore digéré les pratiques barbares du général Mediène et de ses proches collaborateurs pendant la sale guerre. Il viendra certainement un jour où des officiers de la sécurité, qui en ont gros sur le cœur ,étaleront le sale linge de leur patron pour libérer leur conscience. C’est une question de temps. Les crimes odieux ne pardonnent pas. Même commis au nom de l’armée, au nom de la Nation. Peu nombreux sont les anciens combattants qui chantent les louanges d’Abdelhafid Boussouf. Saf bien sûr ceux qu’il a réussi à endoctriner ou à rouler…

http://www.boursorama.com/actualites/algerie-bouteflika-reduit-le-pouvoir-du-service-de-renseignement-3ea0107f48860c291f1f9c400d250b13

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans DRS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Des officiers du DRS soutiennent les réformes de Bouteflika…

  1. eliamine dit :

    Je suis mdr quand je lis quelque foi vos écrit, vous faite preuve d’une naïveté affligeante, je me rappel de votre diatribe ou vos moquerie sur un article du journaliste Moali, et il avait raison en contredisant tous ceux qui voyait un affaiblissement du DRS, Tartag qu’on disait en disgrâce succède au mokh Touati à la présidence. Mhenna Djebbar lui aussi ne tardera pas à refaire surface bientôt . L’objectif du DRS, comme tout appareil d’intelligence est de retrouver de la discrétion. Une seul chose pourrait contredire mes dires est un décret présidentiel mettant fin au fonction de rab dzayer comme vous aimez bien le nommer.

Les commentaires sont fermés.