Hic présente les premières victimes de la baisse du prix du pétrole

srgsrt36552sert79Armée pétrole

On ne sait pas pourquoi cette fois Hic a tapé dans le mille, là où ça fait très mal : l’armée, le garant de l’unité et de l’intégrité du territoire.

Comment appelle-t-on un état-major qui voit la corruption astronomique mettre l’Algérie en coupe réglée et garde les bras croisés ? Comment nomme-t-on des généraux qui voient leur pays dans l’impasse et se diriger droit dans le mur sans réagir ? Comment s’appellent-ils quand ils laissent un roitelet, vieillissant, grabataire, lunatique, stérile, une caricature de leur pays et aveugle aux dangers économiques et laissent croire et dire qu’ils sont dans sa poche ? Comment appelle-t-on des généraux qui voient l’argent prendre l’importance dans la prise des décisions politiques et dans les élections au point d’écraser davantage la souveraineté du peuple et réduire en poudre tous les espoirs des jeunes? En un mot comme en mille, la réponse à toutes ces questions est :erfwert4wef

Le peuple ne demande pas de coup d’état, mais un simple rappel solennel des intérêts suprêmes de la nation aurait fouetté toute la classe politique. Président compris. Mais qui respectent des complices? La réponse est encore : les complices

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.