Le design des salons a connu une légère évolution en Algérie

srgsrt36552sert84
sretwet6546rtye1

Ne faîtes pas attention à cette fleur.

Ne faîtes pas attention à cette fleur.

Pendant que les soldats et les sous-officiers exécutaient les ordres de liquidation, de tortures, d’infiltration et d’exactions en tout genre, les généraux Bentalha, leurs moutardes et leurs hauts affidés de la politique et de la finance prenaient leur repos bien mérité dans des salons confortables conçus dans les meilleures boîtes de design étrangères. Ils le méritaient amplement, le répit, nos valeureux chevaliers du sang algérien. Ils travaillaient à train d’enfer. Sang-blague.  Ci-haut un modèle classique du salon où nos généraux et nos grands hommes puissants aimaient se prélasser pendant la décennie rouge.

Plus tard, notre élite bien-aimée, aidée par sa souplesse et son avant-gardisme, s’est très vite adaptée à la nouvelle tendance dans le monde fascinant du design de l’ameublement des résidences cosues. L’ère Bouteflika a en effet bouleversé et marqué pour de longues années l’art de la décoration. Il inspira nombre de grands designers et stylistes mondiaux. Les Anglais ont connu l’âge de la reine Victoria, les Algériens se souviendront très longtemps des vingt années palpitantes de la présidence de l’enfant d’Oujda. L’intérieur des salons des généraux et de l’élite puissante, notre intérêt d’aujourd’hui, est un indicateur de la tendance qui est y en vogue. Cette tendance se retrouve dans les salons de Chekib Khalil, Amar Ghoul, Amar Saâdanni, le colonel Khaled, etc.. Si l’on peut pas voir ces maisons de haut standing, l’image suivante aidera l’imagination des curieux à se représenter la splendeur de la décoration bouteflikienne.

Un petit conseil : retenez votre bave. Certains l’ont laissée dégouliner en béant devant sa beauté.

rwe6516wrtwr

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Affaires judiciaires, Allegoria & caricature, Hogra, Hommes du système. Ajoutez ce permalien à vos favoris.