Allah ybarek fi la jeunesse

pirolkjlkaerfrNos jeunes, beaux comme des dieux, regorgent de talents et d’imagination. Une chanson populaire aux paroles saines accompagne des pirouettes exécutées, avec art et dextérité sonne, comme un appel à la paix, à l’union et la sauvegarde de notre patrimoine et notre précieuse terre. Le clip envoie un souffle éphémère, mais chaleureux et entraînant vers l’espoir et un lendemain meilleur. Mince consolation, mais cette vidéo proposée par Double Canon sur sa page Facebook est un vrai plaisir pour les yeux et un baume pour les cœurs des Algériens meurtris, elle contraste avec le spectacle désolant qu’offre le contexte politique et économique.

Hélas! Parfois, une simple bouffée d’oxygène comme des images et des scènes de rêve réveillera la douleur et rappellera les pages noires de notre triste passé et de notre présent médiocre. L’Algérie est belle, grande, sa terre est généreuse, pourquoi épisodiquement subit-elle la malédiction de la terreur. La mauvaise graine s’y dissimule, y croit, parasite l’armée, la police, les mosquées, l’Administration… et une fois les conditions propices réunies, elle détruit tout ce qui est beau en Algérie. L’éternel traumatisme, l’éternel recommencement.

https://www.youtube.com/watch?v=uwj7EFPFNVI#t=63

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.