Important : AdSense pour ressourses chez le plus grand journal algérien !

srgsrt36552sert101

mbb.klnlnélkInouï ! Faute d’annonceurs privés, le plus grand titre arabophone algérien et le mieux côté de tous, a réservé son frontispice à la publicité de Google. Ce genre de publicité ne dit rien qui vaille sur sa santé financière. C’est même inquiétant. Pourquoi les grands annonceurs se seraient détournés du journal le plus visité et le plus sérieux ?

Cet état de fait n’est sans doute pas sans rapport avec la récente accusation du journal portée contre le ministre Hamid Grine concernant une possible volonté d’asphyxier le journal. El Khabar avait allégué que le ministre de la Communication avait conseillé indirectement aux partenaires économiques potentiels de boycotter El Khabar, accusé de montrer trop de zèle dans la critique du président. Ce qui au demeurant n’est pas faux. Il est de fait que le journal avait progressivement pris le parti du DRS et l’avait ménagé plus que de raison dans la conflit qui oppose les deux clans. Sur ce plan, El Khabar se trouve désormais sur la même longueur d’onde qu’El Watan avec ses Salima Tlemçani… En dépit de cette triste transformation, le journal reste le plus crédible en Algérie.

Dès les premiers temps après son installation, le ministre frais émoulu de la Communication avait pourtant annoncé que son mandat sera inscrit sous le signe de la modernisation des médias. Mais le recours à la publicité grotesque et insensé d’AdSence à El Khabar laisse plutôt penser que sa politique consiste surtout à mettre au pas tous les journaux privés. La valse des valets se poursuit…

elkhabar

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hogra, Hommes du système, Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.