Sansal joue pour lui et pour le régime militaro-mafieux

Des allégences obligatoires d’un auteur algérien

Par Amar

prix gancourtCette » mise en scène » est calculée, minutée, faite sciemment, délibérément et volontairement. Il importe donc de la décrypter, de la décoder sur une grille de lecture politique et politico-idéologique.

En donnant sa caution islamophobe, pro-israélienne, il joue pour ses propres intérêts à savoir sa promotion littéraire, lui qui convoite le Goncourt et autre prix « politico-littéraire » attribué non pour le talent, mais pour l’allégeance à « l’idéologie dominante », l’ordre dominant dessiné par les Puissances hégémoniques occidentales… Pour le Régime militaire, qui a noué déjà des contacts discrets avec l’État colonial d’Israël pour l’achat du matériel de répression, la formation des gardes rapprochées et autres, et qui veut réussir son » arrimage dans l’Orbite américaine » (la condition sine qua non étant l’amabilité vis-à-vis du Gendarme américain au Proche-Orient). Et quand Ferhat est » dépêché » en Israël, il y a aussi ce » volet extérieur » du rapprochement au Grand Gendarme US, mais aussi le » volet intérieur » par lequel le DRS vise à aboutir » l’achèvement, au point de non-retour » de la » division (totale) de la Kabylie, son isolement (définitif), sa séparation (compète) et son discrédit (délégitimation) politique, un quadruple but, pour neutraliser et casser cette région (plusieurs départements) protestataire et contestataire, pour ainsi différer la révolte populaire (proche?), et donc assure un » sursis garanti, éternel (?) » pour le Régime militaro-mafieux qui pille les richesses, massacre la population, bloque, asphyxie et l’Algérie, et hypothèque son avenir… Sansal, il faut le rappeler, a donné sa caution pour Ferhat… du DRS!

C’est une » mise en scène » qui se décode et se décrypte… Il importe de chercher sa » visée réelle « son » impact politique « les mots importent peu.. Pour Ferhat, l’autonomie n’est qu’un mot en l’air, ce qu’il importe de décrypter et de déceler ce sont » la visée réelle et l’impact politique » son positionnement extrémiste (racisme, arabophobie, islamophobie, adoption de l’anthropologie coloniale, vénération de l’Occident, adulation des ennemis de l’Algérie, adoration de l’ex-Puissance coloniale, réhabilitation des harkis (Azem, etc.)… qui ne peuvent que diviser-isoler-séparer-discréditer la Kabylie. Il y a donc une » Stratégie délibérée « une feuille de route, un plan… élaboré, minuté, non anodin, bien calculé, fait sciemment, délibérément par les Maîtres “gestapistes” du DRS qui l’a “accrédité” dans la capitale de l’ex-Puissance coloniale honnie par l’imaginaire populaire (qui divise donc, sépare, isole, discrédite…)……

 

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Contribution, Hommes du système. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Sansal joue pour lui et pour le régime militaro-mafieux

  1. HAOUDJI ANA dit :

    Amar ghoul
    amar saidani
    amar(a) benyounes
    Amar tout court
    decidémment nous n’avons pas de chance avec les amar !

  2. aghilas-koseila dit :

    azul fellawen,
    de tous les romanciers qu’ils soient d’expression de tamazight,d’expression arabe,d’expression française,d’expression anglaise,d’expression espagnole,d’expression italienne,d’expression suedoise. s’ils ou elles ne prennent en coeur nos problemes,notre histoire,notre culture ne sont pas des notres….
    -les notres ce sont ceux oiu celles qui souffrent ,qui pleurent avec nous.
    -donc albert camus,assia djebar…et les autres ne sont pas des notres avec ou sans prix goncourt. et pas celle qui nous disait en 1994 «  » je ne rentre pas en algerie,mon pays c’est celui qui me garantit la liberté et qui gere bien ma carriere «  » aprés on reçoit meme les wissam des mains du président !
    -@ da amar ,un texte bienfait,on ne peut rien en rajouter, un jour au liban, mediter bien cette anedote «  » un sergent de l’armée surprendant un soldat entrain de dormir ,lui fait la remarque pourquoi il n’est pas sur la champ de bataille,le soldat repondit «  » il est greco-romain, son travail est terminé,on attends des 17 partis et milices libanaises de prendre part a leurs tours «  »!
    tanmirt ar timlillit.

    • Ait Amrane dit :

      La démonstration est pertinente, éloquente, qui prouve a+b que ces extrémistes roulent pour le Régime dictatorial militaire. Pour Ferhat, il y’a cette démonstration, mais il y’a aussi les faits. Car le MAK est crée au lendemain des tractations secrètes de Ferhat avec le Colonel Rachid AISSAT ( lire  » Achab Ramdane A propos de l’autonomie de la Kabylie Novembre 2001 algeria Watch). C’est cet Officier de la SM qui avait poussé notre mégalomane à crée son parti-office, ramifié du RCD, come l’UDRs de Benyounès. A l’origine, il avaient misé sur un sigle plus voyant, le MLB, le Mouvement pour la libération de la Kabylie, qui a été vite retiré car il frappe les esprits vite fait…..Dans un txtxte de 2010 , son ami  » Ait Larbi Arezki La Kabylie cherche sa voie vers l’autonomie Le Figar 21/04/2010  » , il est écrit enconclusion  » certains de ses compagnos …travailleraient pour les Services sercrets….). Les Ziani, Abid, Kireche et consorts sont notoirement connus pour leurs liens au DRS. En plus des sorciers et manipulateurs en poste à Paris depuis les années 70 déjà : Aouli, Redjala, Benmohammed, Hemmadi, Shami Chemini, Rebah etc. etc. Et puis, s’il s’oppose vraiment à la Junte d’Alger, la France ne le laisserait jamais agir dans l’Hexagone. Il suffit de se remémorer les cas Ben Barka, Curiel, Mecili, Dulcie September, etc. etc. La France n’accepte jamais qu’on dérange ses intérêts diplomatiques, économiques, politiques et autres. La France n’a pas d’amis, elle ne connait que ses intérêts, disait De Gaulle.. Il faut alors comprendre que Ferhat a été  » accrédité  » à Paris par le DRS…..

Les commentaires sont fermés.