Une autre intrusion dans la vie privée d’un haut responsable

erwekjwrgCette fois je ne vais pas poser de question. Je suis certain que dans le sillage de la dernière question pour un champion, les visiteurs qui ont fait une petite recherche sur Internet ont déjà pu regarder cette vidéo complètement surprenante, voire choquante pour un grand nombre de concitoyens. Ils n’ont pas besoin de citer des noms. Les instigateurs du mini-scandale s’en prennent à un autre ministre et mettent en ligne le mariage de son fils qui se serait passé dans ambiance qui est tout sauf de tradition algérienne. C’est le moins que l’on puisse dire.

Encore une fois, cette vidéo semble plausible, mais elle si invraisemblable, si hallucinante qu’il faut d’autres confirmations pour y croire. S’il s’avère que le marié est bien le fils du ou de la ministre algérienne, on peut dire qu’il a honte de l’Algérie, rien dans ce mariage n’évoque l’Algérie. Rien, comme s’il s’agit d’une tare qu’il fallait cacher au yeux de la noblesse américaine. C’est indigne de lui et de ses parents.

Si c’est le cas, alors on peut dire qu’une révolution populaire est nécessaire pour rappeler à l’ordre les dirigeants, sans quoi l’Algérie s’achemine sans le moindre doute vers un régime de castes quasi officiel où sur le plan politique, deux collèges coexisteront. L’un détenant pouvoir et richesse, l’autre, se contentent de reliefs, jouera derbouka et folklore. Le deuxième collège simulera la souveraineté du ghâchi qui dans la réalité n’est que le dindon de la farce.

L’Algérien a droit à la vie privée qu’il juge bon pour lui, mais les responsables sont comptables de leur conduite, de leurs mœurs devant le peuple. Au même titre que leurs compétences et leur performance. C’est le peuple qui doit juger si telle ou telle personne a le droit d’occuper ou non un poste de responsabilité. Imposer des «étrangers» ou des déracinés par le truchement de l’opacité et la tartufferie déstabilisera à terme le pays.

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hommes du système. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une autre intrusion dans la vie privée d’un haut responsable

  1. Benredouane dit :

    http://kamel-mida.webnode.fr/
    faut publier c est un deputer ripoux et escroc

  2. Izem dit :

    c’est qui ?

Les commentaires sont fermés.