Une ancienne caricature de Dilem humiliante pour les Algériens circule dans Twitter

Dilem ! Un peu de fierté SVP!

Ali Dilem1

Un caricaturiste peut-il cracher sur son peuple ? A-t-il des lignes rouges ? La fierté nationale peut-elle être jetée aux pieds des xénophobes français ? Un caricaturiste  a-t-il un amour-propre ? Avec le dessin «Charlie Akbar», le cri que fait l’imam sous la menace d’un Français, produit juste après le triste 11-janvier, et le dessin où un Algérien lambda qui, tout en demandant le visa, brûle le drapeau français, Dilem reflète en l’exagérant une mentalité d’une catégorie de despérados. Est-il conscient qu’il est en train d’humilier les Algériens devant les Français ? Une question délicate, mais pertinente par les temps qui courent. Selon lui, les Algériens, prévoient yahargou (s’exiler) en France en grand nombre après l’épuisement du pétrole. Bon gré malgré, les Algériens envahiraient la France à la barbe de l’extrême-droite qui se nourrit de ce genre de provocations pour agrandir ses rangs. Il conforte la haine des racistes et fait leur joie.

En passant, peut-être faut-il souligner son double langage. Ses dessins et ses moqueries en politique intérieure sont caustiques et dérangeants et traduisent une profonde connaissance de la nature du pouvoir et du caractère de la société.. Ahna fi h’ na (notre linge, sale ou propre reste entre nous). Le côté positif domine ses caricatures caustiques. Quand il a commencé à fricoter avec les médias français, un comportement contestable a commencé à transparaître de ses dessins et de ses entretiens. Il faut savoir que les télévisions françaises et les journaux français n’accordent de la sympathie qu’aux Algériens qui sont moulés dans leurs moules. Sur la question des caricatures du Prophète (SAWS), Dilem étonnera, voire choquera plus d’un. Il répondra que s’il était en France, il pourrait se permettre de caricaturer le Prophète. Lors d’un passage sur le plateau de la télé El Khabar KBC, quelques semaines auparavant, il a tenu un autre langage. Il a laissé entendre qu’il a mûri, que la liberté d’expression est une lourde responsabilité et qu’il s’est lui-même autocensuré certains dessins sur le président Bouteflika… Un double langage et une palinodie révoltante, ils affectent de plein fouet sa crédibilité et montrent comment il se conduit devant le public français…

 

dfgsdfgB Dilem visa

L'amour propre de Dilem

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Allegoria & caricature, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une ancienne caricature de Dilem humiliante pour les Algériens circule dans Twitter

  1. idhourar dit :

    quelle hypocrisie ! decidemment je comprends maintenant pourquoi le monde entier nous meprise.

  2. Bonny dit :

    C’est xxxxx larbiniste qui a la haine de soi comme les traitres de Sifaoui ,Chelghoumi et consorts !

Les commentaires sont fermés.