Le sexe faible et le sexe fort en Algérie

strtyery Une femme des Aurès
Dieu a voulu ainsi et l’Etat a fermé les yeux. Ça fait rien lou’mima, ça fait rien. Cheddi ala galbek. Soit patiente et accepte ta condition. L’homme est plus fort que toi. C’est écrit dans le Coran. Les vrais fidèles le crieront sur tous les toits quand on tente de leur parler. Ils disent que Dieu te récompensera pour toutes tes souffrances dans son vaste paradis. Les vrais fidèles en sont certains, car ils auront des houris vierge et belles. Mais toi qui n’est plus vierge… Dieu sait quelle sera ta place dans le paradis. C’est pour cette raison qu’ils se contentent de déplorer ta condition d’éternelle esclave. Patiente lou’mima, patiente. Tes droits tu les auras là-bas, comme on te l’assure, pas ici. Ici, tes droits ne sont pas prioritaires, ils ne sont pas à l’ordre du jour. Ici l’homme est occupé à s’assurer que  tu soit une bonne musulmane ou une bonne patriote qui vote et danse à la victoire du bon parti qui connait ta condition, s’en lamente, mais rien ne change pour toi. Attend un peu, quand tu mourras, tout rentrera dans l’ordre pour toi.

violence conjugale

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hogra, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le sexe faible et le sexe fort en Algérie

  1. miloud dit :

    Ne nous roulez pas dans la farine , le sexe faible et le fort sexe ne sont pas toujours ce que l’ on croit , detrompez vous, ,ne dit on pas ce que femme veut dieu le veut ou derriere un grand homme il y a toujours une femme!

Les commentaires sont fermés.