Le boucher de l’Égypte veut entraîner la région vers le chaos

Un journal qatari descend en flamme le général Sissi

Erraya Qatar SissiSuite aux attaques répétées des médias et hommes politiques égyptiens contre le Qatar et la famille princière, notamment l’accusation de soutien au terrorisme lancée par le représentant égyptien à l’ONU lors d’une réunion, les dirigeants du Qatar sont sortis de leurs gonds. Premier signe de mécontentement, ils ont rappelé sans hésitation ni murmure leur ambassadeur au Caire. Pour consultation, ont-ils fait savoir. Cependant, le courroux vengeur allait se manifester autrement. Terre-à-terre, sur le terrain de prédilection du général Sissi depuis son arrivée au pouvoir : les médias. Qatar relève le gant avec une main de fer. Et ça fait mal.

Le journal Erraya (l’emblème) réputé proche du régime a répondu aux provocations égyptiennes par un article au vitriol. Au vitriol, et sans fioritures. Dans le cas du général Sissi, une description neutre et fidèle de ses actions entreprises depuis son coup d’État, revient à dresser un réquisitoire sévère. Le Qatar n’avait qu’à se servir…

Ainsi est décrit le président égyptien :
• « Sissi, après avoir tué son peuple veut entraîner la région vers le chaos » ;
• « Dans la crise libyenne, Sissi prend le parti d’une faction contre une autre pour embraser la Libye » ;
• « Le bombardement des innocents à Derna trahit un plan insurrectionnel et de déstabilisation » ;
• « Il a prétendu prendre sa revanche sur Daech, il est devenu son partenaire dans la destruction de la Libye ».

Ces titres pamphlétaires accompagnés de l’illustration de l’homme fort du Caire, flanqué du général libyen Hafter qui fait office de mercenaire, ont été mis en évidence dans un grand encart coloré. Le tout placé au milieu d’autres titres montrant l’éloquence de la diplomatie qatarie et les relations amicales au beau fixe entre Obama et le prince Tamim Ben Hamed. Le contraste est saisissant : le Qatar, baignant dans les succès divers, planant au-dessus d’une grande richesse, n’a que faire d’une Égypte soumise aux folies d’un général sanguinaire.

Erraya Qatar Sissi (1)

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Arabe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le boucher de l’Égypte veut entraîner la région vers le chaos

  1. Amar Bouzouar dit :

    Les régimes oppresseurs d’Israël à l’Égypte en passant par la Syrie ne peuvent neutraliser les hommes libres éternellement…

  2. iziri dit :

    sissi n ‘est qu’un psychopate paranoiaque sanguinaire comme le sont tous les despotes arabes, « tout pouvoir sans controle rend fou absolument fou »et le plus beau c est qu’ y en a qui pronent la lutte pacifique.Mssakine utopistes ! !vous pouvez toujours rever………………

  3. iziri dit :

    @ amar Bouzouar: helas, j ‘en fais partie de ces reveurs

Les commentaires sont fermés.