Gaïd Salah à l’IDEX 2015

Les pêcheurs et les poissons

Gaïd salah Salon Emirates Arabes Unis (1)« Le vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah… » commence par annoncer, il y a moins d’une semaine, le communiqué de l’APS et les médias satellitaires. Les grandes pompes, ça les connaît ! En lisant cette longue enfilade de titres et d’honneurs, on s’attend à un évènement super important, grandiose et extra-ordi-naire. Sous le citron, les neurones sont en alerte maximum et à cran : elles se partagent les tâches, les unes lisent pendant que les autres déchiffrent et traduisent. En instantané…

Gaïd salah Salon Emirates Arabes Unis (2)

On fait mine de s’intéresser.

Le communiqué poursuit : « représentera l’Algérie… ». Là, très vite, les sceptiques déchantent et s’affalent. Trop habitués à la propagande pour ne pas la sentir à mille milliards d’années-lumière. À coup sûr, il s’agirait d’une visite protocolaire quelconque à un pays plus ou moins « ami », une réunion internationale banale sur le terrorisme ou un machin sécuritaire ou n’importe quoi du genre. Il y a de l’argent à gogo et du temps à tuer, alors il faut bien les dépenser dans quelque chose. Au bout du tralala, arrive enfin le fond de la cata, enfin de l’info. L’auguste APS, un atelier pour grands Picasso de la propagande et du bourrage, annonce en substance que Gaïd Salah, à la tête d’une délégation importante, s’est rendu à l’IDEX 2015 d’Abu Dhabi. Tout un foin pour trois fois rien.

Pour les profanes, le sigle IDEX renvoie à un salon international de l’armement, les plus grands armuriers du monde entier (notez bien du monde entier) exposent leurs arsenaux militaires et tentent de les couler pour les Arabes en particulier.

Gaïd salah Salon Emirates Arabes Unis (3)

On reçoit les informations des Bédouins…

L’APS présente ce « shopping » chez les marchands d’armes comme de mission et de représentation… « Ahmed Gaïd Salah assistera à l’ouverture officielle de… » Quel honneur pour l’Algérie ! Passons par-delà les tartufferies, sinon nous ne sortirons jamais de la cette mélasse. Quand on décortique l’info et la recoupe avec d’autres disponibles sur le NET — on ne remerciera jamais assez Billes Gates, Larry Page et Sergueï Brin —, on ne trouve que du vent. Morfondus, on retombe tous sur nos pattes. Du vent, rien que du vent, avec cette fois un vent qui charrie des nuages de poussière et d’amertume.

Gaïd salah Salon Emirates Arabes Unis

On poursuit le tour d’honneur du Salon…

Explication de la consternation et de la honte. Gaïd Salah, chef de l’état-major, s’est rendu en grande pompe dans un Salon d’armement en tant que client. Un grand client pour lequel les Emirates déroulent le tapis rouge et lui présente sur le chemin les plus belles nanas, mais il reste un simple client qui arrive avec un gros chèque. L’ANP, un ministère budgétivore, continue à être un consommateur. L’Algérie n’expose rien et ne rentabilise aucun dinar des sommes astronomiques qu’elle injecte dans le militaire. Pour ceux qui veulent connaître l’ampleur du retard grave de nos généraux dans l’industrie militaire, pourtant une question stratégique et hypersensible, il suffit de se rendre dans le site de l’IDEX 2015 et de jeter un regard sur la liste des pays qui produisent des armements lourds.

Et là, on sort le chèque...

Et là, on sort le chèque… Qui commence bien, fini avec un beau sourire

Autre point à relever : la nature des fournisseurs présents. La plupart ont un statut privé. Ce fait devrait inciter à la réflexion, peut-être y verra-t-on le fond du problème du retard. Il est aberrant que l’ANP traite sans gêne avec des boîtes privées y compris arabes, et refuse catégoriquement, comme l’on signalé judicieusement des observateurs algériens, la libéralisation de l’industrie militaire.

La présence de l’Algérie dans un grand Salon international de Défense relève du mensonge et de la manipulation. L’Algérie n’y a pas un stand, elle apporte un gros chèque et souffle du vent et de la poussière pour les yeux.

http://youtu.be/hSpEVtM1OXA

www.idexuae.ae

 

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.