«L’Algérie est devenue un pays consommateur de drogue»

Bouderbala gifle la police et la gendarmerie

gendarmerie manoeuvreLorsqu’on voit cette photo, une véritable image d’Épinal, on se dit que les forces de l’ordre sont balaises, bien formées, vigilantes, elles sont sur le pied de guerre, de jour comme de nuit, aux aguets et à la poursuite des malfaiteurs de tout poil. Notre police et notre gendarmerie veillent à la sécurité des Algériens et assurent l’ordre et la paix. À la tête de ces grands et nobles hussards doivent se trouver des responsables dignes, experts et très compétents, que tous les privilèges que leur accorde l’État et leur rang sont amplement mérités. Ces huiles doivent déborder de patriotisme et posséder un grand sens de la responsabilité. C’est du moins le message que voulaient envoyer ceux qui ont immortalisé et publié cette scène. Mais est-ce fidèle à la réalité ?

La réalité sur le professionnalisme des forces de l’ordre, sur leur rendement et sur les compétences des responsables nationaux est loin d’être réjouissante. C’est le moins que l’on puisse dire. Tous les indicateurs de la sécurité clignotent dans la zone rouge. Le taux de criminalité, tous genres confondus, ne fait qu’augmenter avec l’âge des responsables. La lutte contre la propagation des stupéfiants, sujet abordé ici, n’a pas donné des résultats probants. Hier, le directeur général de la Douane Bouderbala a fait un constat sans appel : «L’Algérie n’est plus un pays de transition, mais un pays consommateur de la drogue.» Sans le savoir, il vient de confondre les forces de l’ordre. C’est le même responsable qui a choqué l’opinion en révélant que 60% des produits importés sont contrefaits… En un mot, l’Algérie est puissamment quadrillée par les réseaux criminels. L’éviction du patron de la Douane dans les semaines qui viennent n’étonnera pas.

BRI 1

La police comme la gendarmerie ont lamentablement échoué à endiguer le fléau et des dizaines de milliers de jeunes et de moins jeunes consomment la drogue au péril de leur santé et au détriment de leur vie sociale. Des dizaines de familles algériennes seront détruites par la faute ce mal sournois.

À défaut de gagner les batailles contre les vrais fléaux, Abdelghani Hamel, le DGSN, et Ahmed Boustila, le patron de la Gendarmerie, se sont spécialisés dans l’empêchement des marches et la répression politique… Le jour où ces deux responsables démissionneront ou mourront, l’État algérien sera envahi par les cartels de la drogue.

La photo suivante fut prise aux frontières ouest, près de Maghnia. Un gendarme a été tué par la contrebande (Allah yerhmah) . C’est dire à quel point la situation s’est aggravée.

Gendarme mort contrebande

 

http://www.elwatan.com/actualite/mohamed-abdou-bouderbala-a-mascara-l-algerie-est-un-pays-consommateurs-de-drogue-26-02-2015-288489_109.php

 

 

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour «L’Algérie est devenue un pays consommateur de drogue»

  1. HAOUDJI ANA dit :

    Les forces de securités ,Chorta et Darak ne peuvent tout de meme pas tout faire ; Entre la traque des couples non mariés , la chasse aux mangeurs de ramadhan , la repression des manifestants, le retrait des permis de conduire aux seuls quidams depourvus de maarifa , le noyautage des partis et des syndicats , il reste peu de temps et d’energie pour lutter contre les dealers; La drogue sous toutes ses declinaisons ( kif , zetla , cachiates , ghobra ) est consommée dans ls ecoles , les colleges ; les lycées et les universités aussi bien par les filles que par les garçons ; Les pauvres se chootent aux cachiates et les fils des pontes à la cocaine c ‘est toute la différence ;

    • Amat Bouzouar dit :

      HAOUDJI ANA dit :«Entre la traque des couples non mariés , la chasse aux mangeurs de ramadhan…»

      Quand? Où?!! on veux des chiffres?

      • salim dit :

        Salam
        j’ai lu dans un journal , il as trois jours :arrestation de 90 mille personne par les servisses de police pendant l’année 2014, vrai ou faux ?
        Si vrai :c une catastrophique d’avoir un tel chiffre pour le nombre de 34 million d’habitant.
        Si faux : mon dossier pour le crédit lonseg ,thème changer les habitat des 2,67 % de la population en prison tombe a plomb.
        % des 90 mille par rapport au 34 million = 2,67 % de la population algérienne

  2. HAOUDJI ANA dit :

    @ Amar bouzouar
    cherche tu trouves; GOOGLE te donneras un coup de main

Les commentaires sont fermés.