Le secret du boom économique turc

Erdogan : « Je ne vole pas »

Erdogan économieIl suffit d’un rien pour que l’Algérie s’en sorte de son marasme politique et économique. Mettre en prison les ministres et les généraux corrompus (on parle pas encore d’assassins), écarter ceux dont le nom est cité dans les scandales et donner à la justice et à la Cour des comptes un pouvoir discrétionnaire réel. De telles mesures rendront confiance aux investisseurs et aux capitaux étrangers et permettront à l’économie de dépasser l’état végétatif qui la caractérise actuellement. Sans une application effective sur le terrain, les discours grandiloquents sur la lutte contre la corruption resteront sans impacte. La Turquie avait bien compris et appliqué ces règles fondamentales.

Interrogé un jour sur le secret de la réussite économique de son pays depuis que son parti a accédé au pouvoir, Erdogan a donné une réponse très singulière, déconcertante. Il aurait dit : « Je ne vole pas ». La boutade brutale du premier ministre turc a fait l’effet d’une bombe dans le monde arabe. Sur des réseaux sociaux les comparaisons ironiques avec les régimes arabes vont bon train.

L’anecdote est attribuée à des sources turques, mais rien n’indique qu’elle soit authentique. Qu’importe, les commentateurs ne voient plus que sa grande portée politique et sa nature assassine pour les régimes arabes vautrés dans une corruption sans précédent. Il ne sera pas étonnant qu’elle passe dans la prospérité au registre d’une sagesse philosophique et universelle.

D’un autre côté, sans doute, les Cerbères des régimes arabes, corrompus invétérés, verront dans la réponse d’Erdogan, un populisme de mauvais aloi, voire ridicule, alors que les plus rancuniers y trouveront de la frime doublée d’une insolence diplomatique. Ils pourraient très bien pointer du doigt ses malheureux frasques sur l’histoire glorieuse de son pays.

Vraie ou fausse, pertinente ou prétentieuse, l’anecdote turque est souvent accompagnée par le beau palmarès économique de la Turquie qui caracole comme un paon parmi les pays émergents. Comme dit l’adage, on reconnait l’arbre de ses fruits.

Erdogan et les soldats ottomans Erdogan et les soldats ottomans 2

 

 

 

 

 

 

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Économie, International. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le secret du boom économique turc

  1. supplicié dit :

    c est vrai mais la turquie n ‘est pas un pays arabe, ensuite chez les turcs il y a des hommes et des femmes impregnés de valeurs universelles, alors que chez nous ,nous sommes entourés de charognards ( et des charognardes) sans foi ni loi qui se vendent comme de la marchandise, au plus offrant, c est toute la difference et elle est de taille, Comment voulez vous que les gens honnetes puissent un jour prendre le dessus avec des moyens pacifiques legaux sur des predateurs qui utilisent les pires cruautés, les pires traitrisent et les pires abominations machiaveliques imaginables?

  2. Amar Bouzouar dit :

    supplicié dit :
    c est vrai mais la turquie n ‘est pas un pays arabe, ensuite chez les turcs il y a des hommes et des femmes imprégnés de valeurs universelles, alors que chez nous ,nous sommes entourés de charognards ( et des charognardes).
    ———————————————————————————-
    Ce n’est pas un problème d’Arabe ou de turque. Aussi, en Algérie il y a aussi des hommes et des femmes imprégnés de «valeurs universelles» mais ils sont loin de la politique (ou de l’activisme politique) même s’il y a des exceptions. Depuis 1962 (ou même avant) s’est établie en Algérie un système qui écarte les hommes autonomes, intelligents et honnêtes. Ça commence avec la prise de contrôle de l’Algérie par le colonel Mohamed ben Brahim Boukharouba et sa bande. Les hommes changent mais le système continue. On a la même mécanique d’accès aux postes importants. Aujourd’hui, en Algérie il y a un seul ascenseur qui mène au pouvoir et il se trouve aux TAGARINS.
    Enfin, Recep Tayyip Erdoğan a été démocratiquement élu par le peuple…et il vient aussi du peuple…https://www.youtube.com/watch?v=huSayOrD6BU

  3. Condor dit :

    Sous le pouvoir des militaires ou des islamistes, la Turquie, animée d’un nationaliste digne du national socialisme allemand des années 30, a tjrs su tirer le meilleurs profit de son contexte géopolitique proche-oriental, depuis 1923. Donc, svp, cessons de comparer cette Turquie urbaine depuis le 19 sc avec les autres pays arabes restés bédouins et ruraux, dans leur écologie, et prédateurs néolithiques, dans leur esprit.

    • Amar dit :

      L’urbanité n’est pas toujours signe de civilité. Et il y a une grande différence entre la Turquie des militaires et la Turquie d’Erdogan (je n’ose plus utiliser le mot «islamiste»
      parce qu’il ne veux plus rien dire aujourd’hui. Aussi, il n’y a pas juste le nationalisme dans le modèle turque mais une appropriation très «moderne» du patrimoine de l’islam. Il y enfin la qualité des leaders politiques qui gouvernent la Turquie d’aujourd’hui comme le premier ministre actuel Ahmet Davutoglu…

      http://ovipot.hypotheses.org/8642

  4. supplicié dit :

    C ‘est exactement ce que je disais: » Comment voulez vous que les gens honnetes puissent un jour prendre le dessus « ? Pour le reste je maintiens la difference entre turc et arabe pour preuve s’ il en fallait , sur 22 pays arabe(dont certains sont très riche )aucun ne peut oser la comparaison avec la turquie.(probablement qu’ il doit s’ agir d’ une histoire de genes…… plus grand nombre….. lacheté …… soumission…….. cupidité? ? ? )

  5. Boudali dit :

    Monsieur Isaâd REBREB,
    J’ai l’honneur de solliciter votre haute bienveillance de bien vouloir nous éclaircir sur certaines certaines questions que notre mouvement d’algériens de France se posent dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et protéger l’économie algérienne.
    Le MCAF dans le cadre de la lutte contre la fuite des capitaux et des devises algérienne, nous nous intéressons actuellement sur une entreprise de grande envergure dirigée par la fille du patron de CEVITAL Madame Lynda REBREB, il s’agit d’ISLA MONDIAL sis au 61 RUE DU LANDY 93300 AUBERVILLIERS dans la région parisienne

    suite dans

    mcaf.hautetfort.com/archive/2015/week07/index.html

Les commentaires sont fermés.