Le chanteur Khaled : après des années de Didi, l’heure est à Jib-Jib…

Khaled DidiAprès Mami et Fella, le chanteur Khaled entame peut-être sa descente en enfer. Il vient d’être condamné pour plagiat par un tribunal français. Il doit de gros dédommagements pour le plaignant, un jeune chanteur peu connu. Le tribunal enjoint à Khaled de rembourser la totalité des royalties de la célèbre chanson « Didi » et un montant d’environ 100 000 dollars à titre de préjudice moral. C’est énorme. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre, les médias et les réseaux sociaux ne parlent que de cette histoire. Elle intervient deux ou trois jours après la circulation d’une vidéo scandaleuse où il est filmé en train de bénéficier d’un traitement de faveur devant un consulat algérien en France. Non contents de cette discrimination, des compatriotes l’ont copieusement arrosé de noms d’oiseaux.

Couvert par son image de chanteur adulé, dans les papiers du système Bouteflika, le roi du raï a pu échapper à plusieurs reprises au glaive de la justice. Il devait rendre compte d’un grand nombre de turpitudes. Les plus marquantes : désertion de l’armée, non-respect de contrat avec maison d’éditeur, la non-reconnaissance de sa paternité cousue sur fil blanc d’un enfant, etc. Certaines infractions à la loi furent enstérées avec des procès bidon que lui a concocté Bouteflika au début de sa présidence. Fort embarrassante, l’affaire de plagiat qui le prend au dépourvu est peut-être la vengeance de la justice immanente.

Moralité de l’histoire : Pour obtenir gain de cause contre une personne influente ou un chouchou du pouvoir, il vaut mieux l’ester en jugement chez les fils de Jésus que dans les tribunaux algériens. Le chanteur Mami a récuré l’utérus d’une femme en Algérie et notre magnanime justice est restée de marbre…

http://www.ouvalalgerie.com/news/595-Khaled-condamn%C3%A9-%C3%A0-100000%E2%82%AC-pour-plagiat-de-Didi.html

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/le-fils-cache-de-khaled-aimerait-enfin-etre-reconnu-par-son-pere-511138

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hommes du système. Ajoutez ce permalien à vos favoris.