Fiction algérienne : L’Algérie prépare un vol habité vers mars

Homme sur marsDans la plus grande discrétion, le régime algérien planifie une mission scientifique historique. Se considérant comme leader mondial dans la lutte contre le terrorisme, un honneur incontestable et mondialement reconnu, le pouvoir algérien est passé au stade supérieur. Depuis 1992, peu après la chute du président Benjedid, un projet spatial fut conçu et arrêté pour propulser l’Algérie au le rang des grandes nations. Le défi technologique était considérable, mais ses concepteurs au cœur battant, chargés par les décideurs, avaient accepté de se lancer dans l’extraordinaire aventure.

Le projet de long haleine a connu une accélération suite à l’embellie financière. Bouteflika, dont la légendaire baraka a été encore une fois prouvée, a pris en main le dossier des carences qui se dressent sur la voie de la réalisation du projet. Il a pris toutes les mesures requises et a doté les chercheurs de tous les moyens humains et matériels dont la mission avait besoin pour le mener à bien dans les brefs délais. Il faut dire que l’Algérie a mis le paquet dans ce projet.  Aux dernières nouvelles, les scientifiques sont sur le pied de guerre et travaillent comme des diables pour mettre au point le projet phare avant… qu’un malheur n’arrive au président. Celui-ci, en effet, a émis le vœu d’appuyer lui-même le bouton de lancement de la sonde habitée et voir le drapeau algérien flotter sur mars.

Les observateurs de la presse nationale sont unanimes : la politique algérienne des généraux putschistes a été largement justifiée et le peuple est en train de récolter ses fruits.

La photo montre un astronaute algérien membre de la mission spatiale  en train de s’exercer dans le Centre spatial d’In Salah à planter un drapeau dans les conditions de pesanteur de la planète mars.

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Allegoria & caricature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Fiction algérienne : L’Algérie prépare un vol habité vers mars

  1. swiss leaks dit :

    j’en prendrais bien une dose de ce qu’ils ont pris , c ‘est de la meilleure , c’ est certain , je m ‘en irais planer au ciel a defaut d ‘etre contraint de les supporter ces zombies qui nous dirigent et qui sont empetres dans la gadoue , sans s’ en rendre compte, ces pervers .

  2. Djamel M dit :

    Djamel M
    Bonsoir,
    Tout le monde sait que les dirigeants africains sont de grands visionnaires, ce projet ambitieux de vol habité vers Mars me fait au programme spatial des années soixante-six de l’hilarant Mobutu Sese Sekou. Qu’Allah lui pardonne.

Les commentaires sont fermés.