La honte! Des militaires s’extasient à la vue de cadavres islamistes tués à Bouira

Bouira 25 terroristes tués mai 2015 0C’est du jamais vu. Les réseaux sociaux algériens sont inondés par des photos macabres. Les images proviennent de l’armée. Aux monts de Bouira, après la dernière opération spectaculaire où 25 djihadistes ont trouvé la mort, certains éléments de l’armée ont foulé aux pieds l’éthique militaire dont l’un des principes basiques consiste à ne pas profaner les cadavres de l’ennemi. Ils ont troqué leur noble rôle avec celui des paparazzis à l’assaut des morts… Ils exposent des cadavres au monde entier comme autant de pièces de gibier. Vil instinct que ne saurait justifier la haine ou la guerre. L’état-major a-t-il laissé faire ou s’agit-il d’un acte isolé?

Agissant en charognes penchées sur des carcasses, des soldats de l’ANP ont fait crépiter leurs portables en face de cadavres putrides, calcinés et à moitié ns. Erreur doublement grave. Sur le plan éthique et sur le plan sécuritaire. Dans leur soif démente d’avilir des cadavres islamistes, des militaires algériens n’ont pas pris les plus élémentaires des précautions. Leurs compagnons d’armes sont filmés à visage découvert. On sait ce que pareille bavure a coûté au groupe de Djound el khilafa. Ses membres furent reconnus et décimés en quelques semaines.

En plus d’être vain et ne sert qu’assouvir une soif de vengeance morbide, ce genre de réaction perpétue le cercle vicieux de la violence. Il nourrit les rangs de l’ennemi et prolonge la tragédie nationale. Demain, si des terroristes font de la surenchère dans la profanation des corps, si la douleur des familles de soldats tombés dans le champ d’honneur sera plus grande à cause de mutilations sauvages ou de scènes de torture filmée, qui pourra les blâmer ?

Sur un autre registre, il est désolant de voir que l’armée produit toujours, sciemment ou non, des soudards, qui à la vue de sang, ils pètent les plombs et se muent en monstres dangereux bons pour l’asile psychiatrique. Des cocardiers belliqueux prêts à pétarader et dégainer des insanités à tout bout de champ, au nom de la patrie. Des militaires qui, à la place du cerveau, ont un réservoir de produit inflammable… « Des images sublimes ! », s’exclama sur son compte Facebook un baroudeur à la vue de cadavres islamistes…

On pérore, ça et là, que l’Algérie a acquis une grande expérience dans la lutte contre le terrorisme. Les photos récentes de Bouira montrent qu’au contraire, peu de leçons ont été retenues sur le plan de la prévention. La haine attise la haine. C’était, hier, le credo des officines du DRS. Apparemment, elles continuent de faire des petits.

Bouira 25 terroristes tués mai 2015 0 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 7 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 6 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 5 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 4 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 3 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 2 Bouira 25 terroristes tués mai 2015 1

Bouira arsenal des terroristes tués mai 2015 4

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée, Terrorisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La honte! Des militaires s’extasient à la vue de cadavres islamistes tués à Bouira

  1. swiss leaks dit :

    Abominable! ! !Atroce! Depasse en horreur tout entendement humain.Si notre armée se rabaisse au niveau de ceux qu elle combat et qu elle utilise les memes atrocités que les terroristes, alors nous ne valons pas plus cher..Notre combat pour construire une algerie democratique est bien altéré et les valeurs universelles pour lesquelles nous combattons sont foulés au pied..

  2. Amar Abou zouar dit :

    Je ne pense vraiment pas que la diffusion de ces photos est le fruit du hasard.
    Il y a deux choses, l’événement lui même et la mise en image médiatique de l’événement. (Ou
    l’exploitation médiatique et politique de l’événement.) Ces images participent de cette mise en image stratégique d’un agenda politique, il n’y a là aucun doute.

    Le défi du clan dominant est de mettre à jour (en permanence et en concordance avec les intérêts géostratégique des occidentaux) le danger du terrorisme en Algérie. La carte maîtresse du système (le double six qui ferme à chaque fois le jeu (possibilité de changement) est permet au clan dominant de se maintenir en place depuis les années quatre vingt dix.) Nous somme là pour vous protégez des méchants. Daeche ne passera pas tant que nous somme au pouvoir.

    «La décolonisation qui a introduit chez des populations jadis écrasées la tentation de la désobéissance assortie d’une exigence d’accès à l’égalité se traduit par un mouvement de reflux et une résurgence des empires réduisant les Etats arabo-musulmans à de simples appareils policiers contre leurs populations. (…) rien ne saurait justifier le rapt du sens et la confiscation des mots, travestis et alignés au même titre que les hommes et les femmes violés par un processus de dessaisissement d’eux mêmes.» (EL-HADI CHALABI)

  3. l’article 17 de la Convention de Genève de 1949 précise: « les Parties au conflit veilleront à ce que les morts soient enterrés honorablement, si possible selon les rites de la religion à laquelle ils appartenaient, et que leurs tombes soient respectées ».2. Dès que les circonstances et les relations entre les Parties adverses le permettent, les Hautes Parties contractantes sur le territoire desquelles sont situées les tombes et, le cas échéant, d’autres lieux où se trouvent les restes des personnes décédées en raison d’hostilités, pendant une occupation ou lors d’une détention, doivent conclure des accords en vue :

    a) de faciliter l’accès des sépultures aux membres des familles des personnes décédées et aux représentants des services officiels d’enregistrement des tombes, et d’arrêter les dispositions d’ordre pratique concernant cet accès;

    b) d’assurer en permanence la protection et l’entretien de ces sépultures;

    c) de faciliter le retour des restes des personnes décédées et de leurs effets personnels dans le pays d’origine, à la demande de ce pays ou à la demande de la famille, à moins que ce pays ne s’y oppose. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….Les préceptes du Prophète Muhammad (p.s.s.l) concernant la guerre

    L’enseignement aux musulmans ne consiste pas seulement en préceptes établis dans le Saint Coran. Il comprend également les commandements et l’exemple du Saint Prophète Muhammad (p.s.s.l). Ce que le Prophète a dit ou ce qu’il a enseigné dans des situations con­crètes est aussi une partie essentielle de l’enseignement islamique. Nous donnons donc ci-après quelques préceptes du Pro­phète concernant la guerre et la paix.

    Il est absolument interdit aux musulmans de mutiler les morts (Muslim).
    Il est interdit aux musulmans de recourir à la duperie (Muslim).
    Les enfants ne doivent pas être tués, ni les femmes (Muslim).
    On ne doit pas prendre à parti les prêtres, les fonctionnaires , etc

  4. DB dit :

    Barbare, insoutenable, indigne de l’humain. Ces gens sont ceux-là même qui ont provoqué une hécatombe de la decennie rouge. Sadiques, monstrueux, ils passent leur temps à diffuser les photos de gens qu’ils ot eux-mêmes torturés, puis exécutés, avant des les jeter sur le bord des routes, et d’imputer leur mort à des causes et d’autres. Mais tant va la cruche à l’eau…

Les commentaires sont fermés.