Le pouvoir réactive les vieilles structures tribales

Association des norables de Touggourt 1Vues de loin les associations de «notables» ne payent pas de mine, la réalité est tout autre. Quand elles auront acquit suffisamment de notoriété et qu’elles seront devenues des interlocuteurs «incontournables» du pouvoir dans les conflits sociaux et politiques, elles auront autant de poids politique que les lobbys puissants qui gravitent autour de l’État. Les notables, récupérés, engraissés par le pouvoir, seront un obstacle supplémentaire devant les revendications légitimes des laissés-pour-comptes.

 

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Hommes du système, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le pouvoir réactive les vieilles structures tribales

  1. lucide dit :

    Les algeriens sont surement le peuple le plus cupides et le plus stupide de la planete.

Les commentaires sont fermés.