Les attaques terroristes et la torpeur d’une communauté

terrorisme FranceLes musulmans en Europe semblent apathiques et désinvoltes à ce qui se trame contre eux dans l’ombre des grottes ou des officines. Les dernières attaques terroristes perpétrées en leur nom ne les a pas suffisamment marqués au fer. Pourtant si les terroristes à la foi aveugle ont fait des victimes, les musulmans, aussi écœurés que désemparés, l’ont payé cher. L’islamophobie a explosé, les discours racistes, des droits violés, des mesures coercitives ont touché toutes les franges de la communauté. Des enfants avaient comparu devant les juges, des hommes, des femmes furent lâchement agressés et des lieux de cultes ont été attaqués. Après chaque attentat, il a fallu condamner, jurer, marcher et montrer patte blanche de façon collective comme si les terroristes étaient des membres de la famille de chaque musulman. L’honneur, l’image et la dignité des musulmans furent ternis comme jamais auparavant. Mais, voilà, tout cela ne suffira pas. La descente aux enfers continuera si la communauté reste cloîtrée dans sa tour d’ivoire indifférente à la dégradation de sa condition qui se prépare.

Les temps qui courent ne sentent pas bon. Les coups durs vont s’enchaîner. Les attaques terroristes menacent l’Europe. D’autres jihadistes en herbe ou revenant de l’Irak pourraient semer la terreur à tout moment. L’Europe sera encore une fois en état de choc et trouvera face à elle la même petite communauté, vulnérable et corvéable, un bouc émissaire tout désigné. La suite n’est pas difficile à imaginer. Le scénario catastrophe n’est pas de la fiction. Après les attaques du 7 au 9 janvier dernier, le premier ministre Manuel Valls avait préparé l’opinion française aux dangers du phénomène terroriste. Malgré l’arsenal sécuritaire important déployé, le risque terroriste fera partie de leur quotidien.

Les musulmans sont les premiers concernés par le phénomène terroriste. Ils en pâtiront lourdement si de leur côté des mesures ne sont pas prises dans l’immédiat. Le principal axe sur lequel ils devraient concentrer leurs efforts : la chasse aux amalgames à travers les médias, l’art, la littérature… Autrement, tout en appelant à l’extrême vigilance, dépassionner les attaques terroristes et les réduire à la dimension sécuritaire. L’objectif est de convaincre la majorité de l’opinion qu’un terroriste musulman est un terroriste quelconque. C’est à lui et à ses complices criminels d’en payer le prix. Il y a du pain de la planche et ça concerne monsieur tout le monde.

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Islamisme, Slogan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.