Syrie : Le colonel Ali Aboud, pilote en captivité, raconte les secrets des bombardements

L’enfer syrien provient du paradis des pilotes

Syrie Pilote colonel Ali AboudLe colonel Ali Aboud, l’officier syrien le plus haut gradé tenu en captivité chez le groupe islamiste Jab’ hat Enousra, a accepté d’être interviewé par l’animateur de Bila houdoud, Ahmed Mansour de la chaîne qatarie El Djazeera. Pilote d’hélicoptère depuis 30 ans, il a effectué plusieurs missions de bombardements aux barils explosifs.

Dans l’entretien arrangé non sans rudes tractations avec le groupe Enousra, il livre une partie du secret sur la vie des officiers de l’armée de l’air qui ont fait tant de victimes parmi la population. Du mode opératoire des bombardements, de la prise de décision, du choix des cibles, de la constitution des barils dévastateurs , l’usage du gaz de chlore, jusqu’à la répartition ethnique parmi les officiers de l’air. En passant, il relatera la vie dans les bases aériennes, la perception des pilotes des boucheries qu’ils provoquent, ainsi qu’une foule d’autres informations intéressantes.

Le plus surprenant dans les bombardements syriens est à peine imaginable : Pour la géolocalisation, les pilotes s’appuient sur les données lues sur iPad avant de larguer les barils… En dernier lieu, le colonel Aboud lance un appel au sinistre général Hassan Jamil, l’homologue de Rab-Edzayer, pour accepter l’échange de prisonniers proposé par le groupe islamiste.

https://youtu.be/mbI2JSeWLoo

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans International, Terrorisme d'Etat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.