Amara Benyounes ou la chute d’une grande Chita

Benyounes avait totalement raison. Bouteflika n’a pas besoin de ses pieds pour diriger le pays. Il peut donner des coups dans le derrière et humilier les chitate sans ses pieds…

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.